Archive de Lemming MTL

lundi 31 décembre 2007

Va chier, je m'excuse.

J'ai eu un coup de fil de Kaïnassa Kabalar. Elle m'invite à souper pour son réveillon du jour de l'an. Pas question. Je l'emmerde. Elle m'a brisé le coeur. Elle n'en sait rien, c'est vrai, mais c'est son problème quand même.

Hum... j'ai pas encore publié ce message et je regrette déjà le cru de mes propos. Elle est si gentille, si jolie, mais aussi en voie de se marier avec non pas MA personne mais avec un inconnu qu'elle fréquente depuis onze ans.

Je resterai seul ce soir. La solitude m'aidera certainement à passer au travers cette période difficile de mâââââ vie.

dimanche 30 décembre 2007

→ Le roi des monstres a sans doute raison de vouloir les éliminer

Un autre vidéo de la catégorie "espions + traduction pénible = love". Pourquoi on nous montrait pas ces films à l'école primaire?

vendredi 28 décembre 2007

Plaisirs garantis ou ennui certain

Je n'ai aucune idée idée de ce qui m'attend le 31 au soir. Pas de party chez moi et personne ne m'a invité à les leur. Je serai seul, encore. Mon iTéléphone est cassé et sans lui, mon existence est d'une banalité assez ordinaire. Il ne me reste que la wii pour briser l'ennui mais puisque j'ai passé au travers ma collection de jeux, je crains qu'elle soit d'une utilité nulle.

J'ai reçu dans le courrier un dépliant plutôt curieux. Une publicité pour l'agence Plaisirs Garantis Enr. Des escortes. Quand j'ai appelé pour me renseigner sur leurs prix, j'ai trouvé que ça revenait cher de l'heure de regarder la télévision accompagné d'un ou une amie temporaire.

jeudi 27 décembre 2007

Un "ami" de perdu, dix de retrouvés (j'espère pas)

Marjot ne m'appelle plus. J'espère qu'il a enfin compris mon désintérêt absolu pour son projet d'émission débile. Remarquez que j'ai peut-être poussé un peu fort lors de notre dernière conversation. Après avoir dit non 20 fois le même soir, j'ai déblatéré contre lui et toute sa famille. Il s'est dit très peiné par ma conduite et songe à me poursuivre pour abus verbal.

mercredi 26 décembre 2007

Des couvertes très chaudes en vaudraient l'investissement

L'appartement coûte excessivement cher à chauffer. Non mais tsé! Bon d'accord, je n'ai pas à me plaindre car je suis le responsable de mon mode de vie pour le moins luxueux. En réalité, je ne m'habituerai jamais de payer près de huit mille dollars par mois pour chauffer un endroit qui se veut dix fois trop grand pour les besoins d'une seule personne. Vous me comprenez?

À ce prix là, j'ai presque intérêt à vendre pour acheter un condo sur le bord de la plage. Une plage où on peut se baigner l'été et pratiquer des sports d'hiver durant la saison froide.

mardi 25 décembre 2007

Le froid avant la chaleur

Mon iTéléphone semble vouloir rendre l'âme pour bientôt. Ça tombe mal, impossible d'en trouver un de remplacement. Les boutiques ouvertes sont pleines à craquer. Tout ce beau monde à recherche d'aubaines... ils seront déçus à moins de croire aux rabais proposés.

Ailleurs que dans ces magasins, c'est la mort. Je veux dire, la ville est comme morte. Pas de vie outre quelques voitures errant furtivement dans les rues glacées. Y'a que moi qui tourne en rond à la recherche d'un endroit où me réchauffer.

lundi 24 décembre 2007

Ciné-Cadeau homemade

Ce soir, je fête le réveillon de nouelle en compagnie de mon cher ami Titi et son cousin Pintin. Nous regarderons des films de Noël. J'ai loué The Cat in The Hat avec Mike Myers, Scooby Doo 2 avec Freddie Prinze Jr, Harry Potter and the Goblet of Fire avec Harry Potter, Agent Cody Banks avec Frankie Muniz, Undercover Brother avec Eddie Griffin, Spy Hard avec Leslie Nielsen et The Man with One Red Shoe avec Tom Hanks.

J'espère passer au travers de tous ces films avant le retour du soleil.

dimanche 23 décembre 2007

→ Le rêve américain en pleine jungle

Un bel exemple de contre-propagande contre la propagande. Ici, ce sont les Sud-Coréens contre les Nord-Coréens. Extrait d'un film pour enfant traduit par je ne sais quels crétins.

vendredi 21 décembre 2007

Le slam de la peine d'amour

J'ai rencontré une fille que je croyais ma future bien aimée
Mais le futur joue parfois des tours et j'ai été piégé
Comme un gamin qui reçoit une Barbie pour Noël
Les pleurs tombaient de mes yeux dans mon lit inondé

Cette fille, cette jolie fille aux traits jolis et exotiques
Exotique dame qui demande à son confident trop peu léthargique
Si elle devrait choisir l'équinoxe ou bien le solstice
Pour marier celui qu'elle aime depuis onze années comptées

jeudi 20 décembre 2007

Rendez-vous part 1/1

Kaïnassa Oasissino Kabalar m'a donné rendez-vous chez Schwartz's. Elle devrait arriver sous peu. Soucieux de ne pas faire languir mes lecteurs que j'aime, j'ai pris l'initiative ingénieuse de bloguer en direct pendant le dialogue. La technique: taper l'écran de mon iTéléphone caché sous la table. Madame Kabalar ne pourra se douter de rien. La voilà justement qui arrive.

Wow. Elle est encore plus belle avec ses joues rougies par la douce froideur de décembre. Elle se commande un café noir, me dit qu'elle est confuse. Elle voudrait me demander quelque chose.

Cibole, j'ai échappé l'appareil mobile sur le plancher. Il est tâché de neige brune fondue. L'écran tactile répond mal.

mercredi 19 décembre 2007

Madame Kabalar qui m'appelle

Au moment d'écrire ces mots, Kaïnassa me parle au téléphone!!! Je suis complètement énervé, personne ne peux s'imaginer comment, même pas dieu, même pas Elvis, même pas la plus débiles des boules magiques.

Ha! Ha! Ha! Elle m'entend taper qu'elle dit! "C'est la télé... des policiers pis des guns pis là une passe de bureau" ai-je menti tendrement.

Me voilà qui lui parle de météo comme un pauvre idiot: "Oui, il neige beaucoup. On aime ça, aime ben ça. Oui, c'est encore la télé qui fait ces bruits de clavier à la noix"

Elle veut me voir qu'elle me dit! Ugh!

mardi 18 décembre 2007

Madame Kabalar

J'hésitais de partager ce qui suit mais voilà:

Kaïnassa Oasissino Kabalar est une dame respectable. C'est mon amie en plus! Yééééééé! Travailler avec elle au American Apparel était plus que formidable: c'était foutrement fou et follement fun. Rien de moins. Jamais quelqu'un m'a fait autant rire au travail. Mieux encore, elle était d'une écoute exceptionnelle. Les clients l'appréciaient, ça se voyait.

Depuis que j'ai perdu mon emploi, on se voit peu voire pas. Sa venue à ma partie de vendredi m'a rappelé comment cette fille là me manquait. Quand on s'est parlé sur le forklift stationné à l'écart des invités, j'ai cru voir en elle la femme de ma vie. Comble de maladresse, j'ai accroché à ce moment un bouton sur le tableau de bord et déclenché l'alarme antivol du véhicule, brisant du coup la bulle qui nous rapprochait et provoquant un fou rire partout dans tout le loft.

Après son départ, je n'ai pu m'empêcher de mouiller de larmes le plancher. Michel Louvain m'a vite consolé avec ses mots doux. Merci encore michou.

lundi 17 décembre 2007

Ninja rap

Alors que Montréal dort sous un drap blanc, je joue de la wii à proximité du ciel que gratte mon toit, yo. La console m'amuse beaucoup; si ce n'était du fait qu'on a beaucoup de plaisir à jouer entre amis, je les relayerais à la poubelle tel Splinter mattant sagement Shredder le chef du clan foot.

dimanche 16 décembre 2007

→ AAaaaAAAaaAAaaahhhhh! AAAAaaaAAAaahhh!

L'extrait qui suit est sans aucun doute mon combat préféré. Je rêve de mettre la main sur une version française du film. Ouiiiiii!!!!! C'est produit par Godfrey Ho qui, je crois, a fait quelques films aux USA au début de la décennie du fluo, de Barney le dinosaure et de "I Don't Want to Miss a Thing".

vendredi 14 décembre 2007

Elvis has left the bouliding

Wow! Quel partie! J'ai invité tous mes amis à venir fêter Noël chez moé:

Les jumeaux Gaëlec, mon avocat Maître Normaire, la jolie Finaenaso, Michel Louvain, Jacko son agent (d'artistes), Popo notre agent (d'immeubles), Titi, son père, sa mère, son cousin Pintin avec qui je clavarde parfois, le maire Gérald Tremblay, notre ami le Premier Ministre Jean Charest, Noémie Charest la nièce du Premier Ministre, sa meilleure amie Lorie Beaulac, Francis Reddy et ses kiwis (Vincent Graton, Jean-Nicolas Verreault et Boucar Diouf), Anne Dorval et son chum Rachid Badouri (potin potin), ma soeur Uriel et sa boss Sheetana, Kaïnassa toujours merveilleusement belle, Stève un bon pote à moi et Jacques-Serge le concierge de la place.

Ils m'ont tous quitté à présent. Il n'y a que moé qui pitonne sur mon iTéléphone devant une télévision qui éclaire la place d'un infomercial quasi relaxant.

jeudi 13 décembre 2007

Yannick Marjot

Yannick Marjot me téléphone en moyenne 2 fois semaine. Il tiens absolument à ce que je participe à son spécial télé "Riches et EXTRÊMES!". Ça ne m'intéresse jusse pas.

Désirant en apprendre d'avantage sur sa personne, je suis tombé sur sa bio. C'est rempli d'erreurs factuelles. Voici le texte tel qu'il aurait dû paraître sur le site officiel de Télévision Quatre Saisons:

Né à Chicoutimi, en plein coeur de l’hiver, Yannick Marjot n’a rien gardé de la froideur qui sévissait en ce 27 février 1969.

À l'âge de 16 ans, il se découvre une passion pour les nuages. Il apprécie leurs formes multiples et leurs divers tons de blanc et de gris. Il aime passablement les reproduire sur du papier 8.5" X 11" en maniant glorieusement la fine pointe de son Crayola favori. Ses professeurs remarquent chez lui un talent indiscutable mais admettent secrètement le trouver très bizarre.

Néanmoins, il continue d'exceller dans tout ce qu'il entreprend. En 1992, il met sur pied le congrès Tendance Température '92-93 qui, sans battre des records de foule, attise la pitié de la critique. TQS a écho du battage médiatique entourant l'évènement et n'hésite pas l'année suivante à faire de Yannick le nouvel emblème météo du Grand Journal.

Le parcours de Yannick Marjot est celui d’une personne animée d’une passion sans bornes pour les communications. Et quand il excelle dans son travail, c’est pour notre plus grand plaisir!

mercredi 12 décembre 2007

The reflex is a lonely child

Je le savais, c'est le drame. Montréal est en alerte. L'armée pelte la neige hors des trottoirs. C'est dû moins ce que prédit mon dernier rêve qui, je crois, n'est pas qu'une simple prémonition mais UN TESTAMENT DE LA VIE MODERNE.

Je sais pas ce qui m'arrive ces derniers temps. Trop lu de Bob Morane dans ma jeunesse. Combiné à la collection des Tintin, ça te développe un réflexe parano hors du commun. Un complot. Oui, c'est ça: un gouvernement secret contrôle la température extérieure pour atteindre des objectifs mégalomanesques. Quelque chose de même.

Je suis certainement un candidat de choix pour les thanatologues friands de cerveaux brûlés. Je suis presque certain qu'ils concoctent un complot eux aussi.

mardi 11 décembre 2007

La neige explosive

Y'a comme beaucoup de neige dans les rues. On bat des records. La situation est critique. J'appelle incessamment mon député pour lui faire part du drame à venir mais sa secrétaire ne retourne même plus mes appels. Suis-je le seul à présager un drame national?

J'ai vu tous les films catastrophes du monde entier. Tous. Même ceux dont la sortie esquive les salles de cinéma. Surtout ceux là. Croyez-moi, j'ai développé un réflexe aiguisé pour détecter les désastres éventuels. Cette neige me donne la frousse, quelque chose va virer au vinaigre. Des gens vont exploser de froid. Il y aura des morts. Brian Denehy va nous sauver.

lundi 10 décembre 2007

Les ordinateurs Super! Internet et +

Ma boîte de courriel est pleine. C'est choquant. Je n'en veux surtout pas à mes fans qui m'écrivent par milliard pour se plaindre de la lenteur des mises à jours (statistique compilée par ce savant calcul: nb de courriels obtenus * nb de lettres de l'alphabet dans les courriels * (température maximale du jour + 1) * le jour du mois * le mois * (l'année - nb de minutes avant la prochaine heure) + pi2 (pi2 n'étant pas pi au carré mais la séquelle de pi, une invention de mon cru). Non, j'en veux surtout à mon fournisseur d'accès d'internet qui ne fourni pas une bande passante assez rapide pour soutenir le rhytme effréné de mes mise à jour sur Lemming MTL. Malheureusement, cette situation est hors de mon contrôle.

La compagnie qui m'offre l'accès au net, c'est "Les ordinateurs Super! Internet et +". J'y ai souscrit chez le Dollorama du coin. J'obtiens le fruit de mes économies.

dimanche 9 décembre 2007

→ Un dimanche Ho Ho Harrison!

Le cadeau de Noël par excellence: il ouvre les yeux quand on décroche le combiné!

vendredi 7 décembre 2007

Le slam de l'hiver

Il y a de la neige qui tombe partout sur la ville
J'ai mal au pif mais en réalité c'est la goutte au nez
Dans un monde ou rien a rien a rien a rien a rien
Tiens, un coup de chaleur sous les pieds, sur la tête!

Hop, la danse du funambule, qui, les deux jambes en l'air
Brasse le vent de mouvements inespérés comme un gouffre imaginaire
Peu importe ce que papa dira dans sa crise hystérique
Daignent les singes éternels par leurs simagrées de Noël. Fin.

Je dédie ce slam à Pierre Tremblay.

jeudi 6 décembre 2007

TQS veut visiter mon appartement

Bon, j'ai eu un appel d'une recherchiste de TQS. Eux autres aussi, eh ben, ils veulent visiter mon loft. Semblerait qu'ils achâlaient depuis des années l'ancien proprio (potin potin: Michel Louvain, mais je vous l'ai déjà dit) mais ce dernier ne se laissait pas faire pour respecter un principe proche de celui de ne pas céder sous la pression des paparazzis. C'est ce qui se dit dans le milieu y parait.

Le but de TQS est de prendre des images dans le cadre d'un spécial d'une heure de l'émission "Faut le voir pour le croire" qui portera sur "ces gens riches et extrêmes". Beurk, c'est pourri ce concept.

mercredi 5 décembre 2007

TVA veut visiter mon appartement

Un journaliste du bulletin de 18h de TVA veut visiter mon loft pour une série de reportage sur les grands appartements de Montréal. Sujet fascinant certes, mais voyeur et ordinaire selon moi. Ces mots, ce sont les mêmes que j'ai communiqué au journaliste via câble téléphonique. J'ai ajouté quelque chose comme "Je suis comme ça, tu dois me respecter". Son ton de voix notait d'un homme plus embêté que ému. Bah.

mardi 4 décembre 2007

Chaos, voire caca

Toujours le chaos dans la ville. Y'a trop de neige, c'est fou. Ma-la-de mental.

Les pneus d'hiver de mon chariot-élévateur Toyota me permettent des promenade ici et là. Ces promenade n'ont que pour but de rigoler un tantinet en regardant les gens de démener dans la neige comme des lapins fous. C'est méchant mais de bon coeur. Genre.

lundi 3 décembre 2007

Tempête de ma-la-de

Tempête de malade aujourd'hui. C'est beau de voir la neige tomber du haut de la tour Ville-Marie. J'ai resté au lit à jouer à Super Mario Galaxy toute la journée, comme si j'étais trop malade pour aller à l'école.

J'ai appellé au American Apparel de Pullman; la boss ne comprenait pas tout à fait pourquoi je la prévenais de mon absence alors qu'elle m'a flanqué à la porte y'a de ça quelques mois. "Il neige, c'est la tempête du siècle" expliquais-je.

dimanche 2 décembre 2007

→ Dimanche godfrey ho

Du nanar en ce dimanche... je pense en faire une tradition. Nous verrons bien.

Un extrait d'un film de Godfrey Ho, réalisateur déjà présenté antérieurement. Richard Harrison, une "vedette" du film ninja, y joue de la sarbacane avec brio.

samedi 1 décembre 2007

Ze world is foule off neige

Il a neigé un brin et mon forklift n'aime pas ça. Il est capable de s'enfoncer dans un millimètre de poudreuse. C'est un exploit déplorable qui cause des ennuis à n'en plus finir, en particulier quand on utilise le véhicule pour une commission urgente à la pharmacie.

Le gars qui a vendu "mon char" en juin dernier vend sûrement des pneus d'hiver compatibles. J'espère.

vendredi 30 novembre 2007

Mise au point, yo

Des gens se sont plaints du contenu de ce blog.

Ils prétendent que mes efforts de blogueurs n'ont rien à voir avec ni les lemmings ni Montréal. À ceux là je répond que ce n'est pas parce que mon nom paternel est Lemming que je vais soudainement m'intéresser aux petits rongeurs. Quant à Montréal, il est vrai, je n'en fais pas souvent allusion.

J'espère rectifier la situation dans les prochaines semaines. Je porterai l'emphase de mes récits sur la ville qui est mienne. Je dirai non aux concours de Brault & Martineau où on court la chance de gagner un séjour sur la plage. Je cesserai toute consommation de met chinois. J'écouterai les lignes ouvertes à la radio am histoire de tâter le pouls des fans du Canadien.

jeudi 29 novembre 2007

Rap beatlestout

Je viens de tomber sur un article intéressant sur musiqueplus.com : La formation Tricot Machine plancherait sur un album rap de Noël qui paraîtrait à la fin 2008. Ils m'avaient brièvement parlé de ce projet insolite en juin dernier. Jusqu'à aujourd'hui, j'étais persuadé que c'était une histoire pour me faire marcher!

Nous sommes certainement nombreux à attendre impatiemment la sortie de ce nouvel album de Tricot Machine. Souhaitons qu'il sonnera comme une tonne de brique!

mercredi 28 novembre 2007

Forklift dans mon batloft

Mon forklift a son espace chez moi. L'après-midi, je démarre la machine, la conduit vers le monte-charge, descends jusqu'au garage souterrain et me faufile dans les rues et ruelles du centre-ville pour faire mes commissions de la journée.

Le froid rend les trajets difficiles. J'attends un manteau d'hiver acheté sur ebay mais il tarde à arriver dans mon casier postal.

mardi 27 novembre 2007

Dépeinturer

J'ai payé pour faire dépeinturer le loft. La facture monte à 14000$. Un pet. Je suis pleeeeeeein d'or!!! Ha! Ha! J'en reviendrais jamais, j'aurais jamais cru devenir riche aussi jeune.

L'or, il est entreposé dans un coffre-fort astucieux à l'intérieur du loft. Aucune combinaison n'est nécessaire pour ouvrir la porte; il suffit d'insérer un disque compact de Uriah Heep dans un lecteur cd spécial. Par précaution, j'entrepose le disque dans un petit coffre-fort caché dans une trappe sous mon lit.

lundi 26 novembre 2007

Finaenaso

Finaenaso, c'est le nom de la fille du CLSC. Elle est entièrement remise de sa dépendance à la drogue. Ses dents, son arthrite, ses verrues sont guéris. Elle est redevenue comme avant. Je l'ai sauvé.

Elle a quitté ma demeure ce matin. J'ai eu pour récompense un baiser sur la joue. Elle m'est très reconnaissante de l'avoir remise sur le droit chemin.

Il y a quelques minutes, j'ai eu ouï-dire que le CLSC l'a réengagée.

dimanche 25 novembre 2007

Le sauvetage d'une jeune femme

Le weekend fut investi dans le sauvetage d'une femme que j'ai malencontreusement initié à la drogue, c'est à dire à la peinture 'Zel' qui, malgré sa jolie couleur bleu victoire, dégage une forte odeur toxique.

J'ai installé pour elle une couchette dans la salle de lavage (notez qu'à elle seule la pièce est plus grande que mon ancien appartement). J'ai cadenassé la pièce histoire d'éviter qu'elle se sauve et retombe dans l'enfer de la rue.

J'ai aussi fait sa toilette. Ayant absolument aucune idée comment faire, j'ai cherché inspiration dans le film First Blood: après coup, le boyau d'arrosage à pleine puissance est d'une efficacité convaincante.

En la portant à sa couchette après le bain, j'ai tombé sous son charme. Malgré ses dents pourries, ses ongles cruellement défaits, son visage déformé par l'arthrite facial et ses multiples verrues crachant un pu continu, je voyais dans le fond de ses yeux rouges une beauté dormante, une fille heureuse qui vivait sa vie paisiblement il y a de ça même pas trois jours.

Nous avons fait l'amour.

samedi 24 novembre 2007

→ The Lonely Island

Sur une note plus joyeuse et pour faire contraste à la neige qui tombe, voici un clip plutôt marrant créé par le collectif américain 'The Lonely Island'. Ils ont réalisé le film 'Hot Rod' qui sortira en vidéo mardi prochain.




Je craque aussi pour celui-ci (une parodie d'un hit à paroles explicites):



Ah pis en voici un autre (un dernier!!)

vendredi 23 novembre 2007

Le zel qui tue

J'ai revu la fille du CLSC ce matin. Elle traînait dans la ruelle d'à côté, endormie sous la couverture cartonnée d'une boîte Maytag. Ses vêtements étaient tout en lambeaux et sa peau avait l'air d'avoir vieilli d'au moins dix ans en une quinzaine d'heures.

Je l'ai réveillé doucement et demandé ce qui a pu se produire dans les dernières heures. Elle semblait ne plus me reconnaître mais elle a tout de même raconté sa tragique histoire après que j'eu insisté.

L'administration du CLSC l'a flanqué à la porte dès qu'ils l'ont aperçu sous le contrôle de la drogue de marque 'Zel'. Sans emploi et sans le sous, elle n'a eu d'autre choix que de se réfugier dans la rue. La voilà maintenant itinérante.

J'ai versé un larme à la fin de son récit. Je dois faire quelque chose.

jeudi 22 novembre 2007

À deux c'est mieux

Une jolie fille du CLSC m'a rendu vite aujourd'hui. C'est que je suis en cure de télé-désintox, un concept nouveau qui s'apparente au télé-travail. Un concept aussi à parfaire. Sans le vouloir (je vous l'assure!), j'ai initié la jeune volontaire à la drogue. Elle est repartie plus junkie que moi.

À deux, on va passer au travers de mes pots de peinture plus rapidement et ce sera fini ensuite.

mercredi 21 novembre 2007

L'opium d'un abruti

Je me drogue en respirant la peinture 'Zel'. J'en suis dépendant depuis mon accident de lundi. C'est meilleur que du Koolaid - et ça coûte moins cher!

Altérer le fonctionnement du cerveau, généralement, c'est très mal. En toute franchise, ma nouvelle drogue a la capacité de rendre très intelligent. Sous son emprise, des langues nouvelles me viennent à l'esprit, comme par magie. Bodododododo bododo bodododododo bodo bodododododo bod nododo bonondododo nodndoo bodobodobodo!!!!

mardi 20 novembre 2007

Les vapeurs destructrices de cerveau

Plus d'un m'écriront que j'aurai fait preuve d'un manque flagrant de logistique. Ils n'auront pas tord; j'ai eu la mauvaise idée de peinturer les murs du loft après avoir monté tout le mobilier. Je suis stupide.

Ce n'est pas tout, ah non. J'ai choisi de recouvrir les murs de peinture 'Zel' en vente chez un quincaillier clandestin. Bien que la compagnie affiche ouvertement sur l'étiquette que le liquide "couloré" contient, et je cite, "un ingrédient actif issu de plomb certifié", j'estimais que l'économie l'emportait sur la santé. Erreur. Je me suis intoxiqué bien assez vite. Le point culminant eu lieu hier alors que, sous l'effet des vapeurs toxiques, je gambadais dans le loft sans vêtement et couvert de peinture, improvisant à haute voix un poème dans une langue quelconque, pour finalement le retranscrire sur ce blog. Humiliation.

lundi 19 novembre 2007

Maineu Namenfu Msnejffyfb

Maineu, marnio, neuaysb, mamsmdneb y soyoslsa. Mainseo, eneuasi, imansudbfv y ywbet. Tefwbmn, pakjeehab, y sapjbre. Ueyatsgen, majehdy, derfhfy y sadehfn. Aehfgekyvt, sdhfvket.

Namenfu, usawbef, asdegegter y ahwj, si onoen, yasbvevtvtf. Nsbbegfhsy, fhfbrvet y aswyfehge. Jasndehebfhb, uhegff, naskdjfey, jebfks y sanefet. Bsygeft, hejfgt, nebfy, mfnjaiu, bfccyu y ssdowine.

Msnejffyfb, msanehegfy, jshegfy, sasheggyfg, vhlame, ascgye y fnanelaela. Hueffyrh, jenwlasud, ubbvdskkl, jekalokado y adlekkerjh. Hebfyg, hsgekasdp, mcdewnasdmj, mnschdudo, hwnfbgvsasdy, jenasdbu y asmndbfe.

dimanche 18 novembre 2007

Il est venu le temps de la DAAAME EN BLEUUUE!!!

Michel Louvain, l'ancien propriétaire, est un peu fatiguant. Il est venu chez moi afin de porter conseil sur l'habillement du loft. J'en ai rien à faire de ses conseils, vous le savez?

Ça me fait de la peine de parler de lui sur ce ton. J'en ai jamais fait part avant mais sa musique a bercé une partie de mon enfance; la garderie en jouait à tue tête à longueur de semaine.

samedi 17 novembre 2007

On veut du bacon! On veut du bacon!

Vous êtes des centaines de millier à me réclamer des photos de mon nouveau logis, ce loft au sommet de la Place Ville Marie. Ce serait en temps normal chose facile. Ces derniers jours, j'ai usé mes mains à monter ces foutus meubles et l'emploie d'un appareil photo en devient ardu. Titi a pris des tonnes de photos, je suis certain qu'il serait heureux de vous les faire partager.

vendredi 16 novembre 2007

Ze jumeaux iz baque

Les jumeaux Gaëlec sont de retour au bercail. Ils sont même venu me visiter, dans mes boîtes et mes meubles monté, démonté et bientôt remonté-comme-il-faut.

Ils étaient surexcités en racontant leur mésaventure aux frontières canadiennes. L'histoire, elle est bien simple: des jumeaux de l'Alberta, aussi prénommés Gaëlec, sont recherchés par Interpol et, on s'en doute, les douaniers ont confondus mes amis par ces criminels noix de coco. Quelques dollars ont été offert aux malchanceux à titres d'excuse officielle. Mille cinq cent piasses.

jeudi 15 novembre 2007

Monster Madness 1-31

J'ai loin d'en avoir terminé avec ces maudites boites. Maudit. En tout cas... vous êtes fan de cinéma et aimerait regarder un bref résumé (mais fort intéressant) sur le cinéma d'horreur, du muet à Hostel ?

James Rolfe, l'auteur des films "Angry VideoGame Nerd", a crée pour sa boîte de production Cinemassacre une série de 31 mini-reviews vidéo sur des films d'horreur qui ont fait l'histoire.

Visionnez la série "Monster Madness" ici.

mercredi 14 novembre 2007

→ Super Mario Galaxy :)

Le dernière nouveauté nippone, Super Mario Galaxy, sortait en magasin aujourd'hui. Incapable d'y jouer faute de posséder la console Wii, j'ai pu tester un démo chez American Apparel qui, pour la première fois, vend du ludiciel. Il faut dire que ce nouvel opus de la série au plombier bedonnant est sans aucun doute sa plus grande aventure jamais conçue à ce jour.

Croyez-moi: ce jeu est extraordinairement amusant à jouer et à regarder. Le cadeau de Noël par excellence en d'autres mots. Ah! ce que j'aimerais être gamin et n'avoir rien d'autre à faire que d'y jouer.

Plutôt que de vous présenter des extraits de jeu (vous avez sûrement déjà vu les images), voici une vidéo prise lors de l'enregistrement d'une des musiques de jeu. Oui! Un premier thème orchestral pour notre cher ami Mario!

mardi 13 novembre 2007

Post

L'aménagement s'est fait sans heurt. Enfin, ça ne pouvait être plus simple - je n'ai rien repris du vieil appartement, j'ai simplement fait livrer directement du magasin. Et ce qui aurait dû se produire ne s'est jamais produit : les livreurs du Ikea sont arrivés à l'heure, un phénomène en soi.

J'ai peur d'avoir, dans les prochaines semaines, rien d'autre à raconter que des histoires de boîtes et de bois car, évidemment, le montage interminable de meuble est un exercice obligatoire après une visite de quarante mille dollars chez le numéro un mondial du mobilier déconstruit.

lundi 12 novembre 2007

Pre

J'ai rencontré Deenise, la propriétaire qui possède ce curieux prénom à trois 'e'. Pour la première fois, elle voyait l'état lamentable dans lequel je laisse l'appartement. Elle a gardé son sang froid, chose que j'admire encore au moment de taper ce paragraphe.

On se rappelle que j'avais entamé la destruction sommaire de l'appartement qu'elle me louait. C'était dans le but gentil de le rénover, simplement. J'ai laissé les travaux quand j'ai signé un contrat d'achat pour ce splendide loft au sommet de la ville. Peu après, Henrito le facteur Italien, aka Le Facteur Fou, m'a battu à coups de claques et de genoux. L'assaut n'a qu'empiré la condition déjà pitoyable de mon espace habitation.

Deenise réfléchissait. Après un long silence, elle a sorti le cellulaire et rejoint le service à la clientèle de son assureur. L'appel terminé, elle m'a dit être incapable de réclamer le moindre dollar. Toutefois, l'agent au bout du fil lui a recommandé de mettre le feu au bâtiment et de camoufler ça en accident.

Tout est réglé maintenant. Demain, je déménage.

dimanche 11 novembre 2007

Mises à jour

LES JUMEAUX GAËLEC: j'ai parlé à leur avocat, il m'a assuré que les frères n'ont jamais tenté d'amener de la drogue au pays. Les douaniers s'auraient fourvoyés, genre royalement. Genre qu'ils sont cons. Genre que je sais pas ce que je ferais. D'autres nouvelles suivront au courant de la semaine.

HENRITO LE FACTEUR ITALIEN FOU: il aurait assassiné 2 autres personnes en compagnie de sa jeune complice surnommée LA FEMME DU FACTEUR par la presse canadienne. La violence de ses crimes s'amplifie de fois en fois. Mon nom serait peint sur les murs après chaque meurtre. Il court toujours.

MON LOFT: il est maintenant vide, j'y aménage le 13 novembre... c'est mardi! Wahoo! Je vais voir la propriétaire de mon appart en ruine demain. Va falloir qu'on trouve un arrangement.

samedi 10 novembre 2007

Des jumeaux pognés à 'douane!

Les jumeaux Gaëlec sont coincés à la douane. J'ai eu la nouvelle sur mon iTéléphone ce matin. Ils auraient tentés de rentrer de la drogue au Canada. Je n'arrive pas à le croire. Il s'agit certainement d'un complot dégueulasse. Voyez-vous, les jumeaux Gaëlec ne feraient pas de mal à une mouche, ni même à une puce. À leur yeux (c'est eux-mêmes qui l'ont affirmé), l'import-export de drogue est un crime qui doit se punir par pendaison.

Je suis inquiet.

vendredi 9 novembre 2007

La raison

La famille de cloportes fête bruyamment ce soir. La bière Molson Dry leur coule par les oreilles. Sylvain Cossette crie à plein poumons au travers les fréquences 2000Hz et 5000Hz d'un autoradio désuet installé dans une Aerostar encore plus désuète.

J'ai attrapé le plus jeune qui courrait en face de ma chambre. Je l'ai discrètement estampé dans le mur. "C'est quoé votre prob'?" dis-je d'un accent fictif, pour le fun. J'ai eu la réponse entrecoupée de gros respires et de pleurs.

Ils m'ont reconnu grâce à un vidéo youtube tiré de mon apparition télé à l'émission de François Paradis. J'ai tellement l'air cave dans cette vidéo, c'est vrai. J'ai cru bon m'excuser au près du jeune garçon à qui j'ai offert un câlin de réconfort histoire de me faire pardonner. L'odeur de cigarette dans ses cheveux m'a levé le coeur.

En voici le lien menant à la vidéo. Jugez par vous même.

jeudi 8 novembre 2007

Des tarés

Mes voisins sont caves. Des gens de je-ne-sais-trop-où qui ont ce je-ne-sais-quoi qui m'enrage. Je les regarde et je tremble de dégoût.

C'est méchant. Je le know. Je m'explique.

Ils n'arrêtent jamais de me niaiser. Personne n'a besoin de ça tu sais?

Ils tournent la tête chaque fois que regarde dans leur direction. Ensuite, la famille entière, du bébé à la mamie, échange des regards moqueurs méprisants.

Comme Jean-Luc Mongrain le répète religieusement en onde: pourquoi?

mercredi 7 novembre 2007

Non blague

Les voisins de chambre me regardent étrangement... quand je sors. Ils pensent certainement que je suis fou de m'isoler aussi sauvagement. S'il pouvaient comprendre la peur qui m'habite et qui tue la moindre étincelle de logique osant éclairer mon cerveau déconfit.

Ils pourraient penser que je suis membre d'une secte de motards. Il est vrai que j'arbore le poil facial typiquement moto. Mon rasoir, eh ben, il est tout cassé. Ok ok... j'ai les sous pour en acheter un tout neuf mais voilà que je ne le fais point. Je suis comme ça, tu dois me respecter.

Ils s'imaginent peut-être - ah oui, j'en metterais la main sur le feu - que je suis un scientifique au bord de la crise et qui s'isole dans le but de créer un sous-humain pire que les monstruosités du 20e siècle combinées.

Mais qu'est-ce que je raconte?!?!? Je vais prendre l'air.

mardi 6 novembre 2007

Motel kingdom

Depuis que j'ai converti ma chambre de motel en joli bunker, l'aide-ménagère est incapable de ranger et nettoyer faute d'avoir une clef pour entrer. Elle a laissé un papier sur la porte à ce sujet, ajoutant s'ennuyer indubitablement de ma binette et de mon accent Montréalais fini. Sweetz.

Pas question que je lui laisse la clef, oh non - c'est bête rare mais c'est comme ça. En réalité, je sais bien que je fais du zèle mais je veux éviter à tout prix que la clef se retrouve entre de mauvaises mains... des mains qui m'ont foutue une sale raclée il y a de ça une vingtaine de jours.

lundi 5 novembre 2007

→ My hands are bananas

Un vidéoclip qui redéfini l'art du n'importe quoi. En ligne depuis un peu plus d'un an mais bon, si je peux aider le sort de celui qui ne l'aurait pas vu encore...

dimanche 4 novembre 2007

tip tip tip tip!

J'ai installé des serrures supplémentaires à la porte de la modeste chambre de motel qui me sert de maison temporaire. Les fenêtres sont placardées solidement. Le propriétaire de la place était en beau joual vert (ou quelque chose comme ça) jusqu'à ce que je lui donne une belle petite pépite d'or. Une générosité calculée: j'ai demandé au vieil homme qu'il tire le pourboire à même le rocher lorsque je quitterai la chambre.

samedi 3 novembre 2007

Un complice et un fou, du bla bla etc

Le facteur fou aurait un complice.

C'est ce que prétendait le journal La Presse dans son édition d'aujourd'hui. Le journaliste, dont je tais le nom pour des raisons quelconques, citait une source anonyme - je la cite à mon tour: "J'ai mis la main sur un papier officiel et on y trouve une liste de noms... des noms de témoins ayant aperçu, je le jure, le facteur fou. Et ce facteur fou était accompagné d'une jeune femme qui selon toutes vraisemblances aiderait le maniac dans ses crimes débiles".

vendredi 2 novembre 2007

Les tites autos

L'air frais! L'air frais! J'aime tant! Ça tombe que trop bien - je n'ai rien d'autre à faire que de le respirer à pleins poumons. Ahhhhhhhhhh! Je passerais le weekend entier à me balancer doucement au soleil, dans ce parc adjacent au motel.

La hauteur de l'endroit offre une vue éblouissante sur le reste du village. J'arrive à suivre du regard des voitures au loin qui se déplacent d'un point à l'autre. Ce petit jeu est particulièrement divertissant dans cette région où le iTéléphone s'obstine à fonctionner de manière erratique.

jeudi 1 novembre 2007

Ayoye et miam miam

J'ai passé la nuit à dormir sous le lit. L'expérience fut fort amusante. Le réveil un peu plus brutal dirais-je. La femme de ménage, au matin, à fait un foutu sursaut en voyant mes pied dépasser du dessous du lit. Elle croyait que j'étais mort. Son cri m'a fait sursauter à mon tour... je me suis précipité la tête sur le bois de soutient. Bobo, ça fait mal.

Dans quelques minutes, je quitte le motel pour aller manger un bon hot-dog à la cantine du coin et marcher tout l'après-midi en cette belle journée d'automne.

mercredi 31 octobre 2007

Toc! Toc! Toc!

Quand on a cogné à la porte, j'ai cru que Henrito le facteur Italien AKA le Facteur Fou m'avait trouvé. Halloween de meeeeeeeerde. Depuis quand les enfants font le 'trick or treat' au motel du village? Daaaammmmm.

Halloween, Halloween... quelle fête de crétins. J'ai fermé les lumières et les rideaux donc plus personne ne devrait me donner la frousse. Par précaution, je navigue le net caché entre le matelas et le plancher afin que la lumière de l'écran n'attire l'attention de jeunes pirates, sorcières ou apprentis Spider-Man... voir même le facteur fou en personne.

mardi 30 octobre 2007

C'est fou malade le motel

Je dors au motel. Je tiens à m'éloigner le plus loin possible de mon chez moi. Il n'y a pas si longtemps, je versais des larmes remplies de mélancolie à l'idée déménager. À présent, ces larmes sont devenues des larmes de joie.

Les chaînes câblées du motel, ah ça, j'aime ça! Étant non pas à Montréal mais en banlieue, c'est Cogeco Câble qui livre le matos télévisuel. À part TVA Sherbrooke, c'est uniquement des postes communautaires. Fou malade.

lundi 29 octobre 2007

→ Flea Market Montgomery

Le meilleur flea market au monde, c'est le Flea Market Montgomery! It's just like a mini mall!



Vous ne me croyez toujours pas? Eh ben voici une autre preuve!

http://youtube.com/watch?v=JYww8PsJEfU

dimanche 28 octobre 2007

Retour

Mon retour d'hôpital, c'était un retour à la réalité: des ruines, des tonnes de boites, un plancher couvert de sang séché et des rubans 'POLICE LINE - DO NOT CROSS' flottant au gré du vent qui pénètre l'appartement défenestré. Un chez soi déprimant qui fera fuir les futurs locataires potentiels qui viendront visiter la semaine prochaine.

J'ai toujours la crainte que Henrito le facteur Italien revienne pour m'achever. Hier encore, je lisais dans le Journal de Montréal qu'il venait d'abattre 5 policiers avant de prendre la fuite. Le facteur fou est invincible.

samedi 27 octobre 2007

Elle dépasse les Borne! (ok, fini les jeux de mots)

Hier, Geneviève Borne m'attendait à la sortie de l'hôpital. Belle surprise car notre dernière rencontre fut orageuse dans le beaucoup.

"Au nom de toute l'équipe de Vlog, nous te souhaitons un prompt rétablissement!" m'a-t-elle doucement déclarée. "T'sais, on t'aime beaucoup Johnny et t'sais comment on adore ton blog ...et puis... j'te trouve de mon genre mais j'aimerais d'abord parler affaire."

"Notre émission de télé 'Vlog', tu l'as sûrement vu, c'est vraiment pourri. On a besoin de toi et ton blog pour la rendre comme elle était supposée être - cool, jeune, full-branché, yo-là et popbonbon. Sans ça, ça lèvera jamais. Les journalistes nous descendent méchamment - mais avec raison, je l'avoue - et ça nous fait beaucoup de peine. Dom, le producteur, est déprimé. Ça lui prend une heure supplémentaire de maquillage pour cacher sa tristesse avant chaque des tournages."

Je l'ai laissé sans dire un mot. Moi, du niasage de même, j'haïs crissement ça.

vendredi 26 octobre 2007

Merci à tous.

Je tiens à remercier tout ceux qui sont venu me donner un peu de réconfort à l'hôpital: Uriel ma soeur, Titi et ses parents, Kaïnassa, Denys Arcand, Maître Normaire, Michel Louvain en compagnie de notre agent immobilier Popo et finalement le maire de Montréal Gérald Tremblay. Merci aussi aux jumeaux Gaëlec pour l'appel longue distance du Paraguay.

Et merci à vous millions de lecteurs, qui lisez mon blog avec une attention et une compassion inébranlable.

Mon congé d'hôpital, c'est dans quelques heures!

jeudi 25 octobre 2007

L'agresseur, la victime et un salaud

Henrito a été identifié dans les vidéos de surveillance des trois dépanneurs. Je suis sous le choc. J'ai, pendant près de 10 ans, côtoyé le "Facteur Fou" (le nom que lui attribue maintenant la presse). Non de dieu... j'aurais pu y passer aussi.

Le thérapeute qui m'a parlé cet après-midi pense différemment. Il se dit un peu sceptique à l'idée que les récents évènements m'aillent tant troublé. Pire encore, il sous-entend que j'aurais pu être complice dans cette affaire.

Quel con!

mercredi 24 octobre 2007

Je fais la manchette!!!

Voici une retranscription de l'actualité sur Virgin News Canada: http://www.virginmedia.co.uk/canada_fr/news_a77w5.php

"Henrito Delapito, âgé de 39 ans et d'origine Italienne, est actuellement recherché par les autorités Canadiennes pour avoir commis des actes de superséquestration à l'endroit d'un jeune homme de Montréal.

C'est pendant son service chez Poste Canada que Delapito s'aurait introduit de force chez Johnny Lee Lemming afin de le battre sauvagement pendant plus de 15 minutes. La victime s'en sort miraculeusement avec des séquelles mineures. Il devra toutefois rester sous surveillance médicale pour quelques jours. On ignore encore les motifs qui ont poussé le facteur fou à commettre l'affreux crime.

Les autorités canadienne le soupçonne d'être responsable de l'assassinat de trois commis de dépanneur dans trois dépanneurs différents, hier soir non loin du lieu de l'agression. Les gens du secteur sont avisé de verrouiller les portes et fenêtre et de ne sortir de chez soi qu'en cas d'extrême urgence.

Le canal Avis de recherche consacrera la totalité de sa programmation de demain à l'égard de Henrito Delapito l'enragé."

mardi 23 octobre 2007

En furie j'ai dit? C'EST UN MANIAC!!!

La frousse de ma vie, je l'ai eu à l'heure du dîner.

Fidèle à son habitude, Henrito le facteur Italien a sonné à la porte. Encore choqué par son attitude d'hier, j'ai préféré ne pas répondre, prétendant une abscence banale. Erreur.

Il a sonné impatiemment pendant quelques minutes. Ensuite, il a crié à plein poumon: "SORS DE CHEZ TOI SALOPE!!! FAIS PAS CHIER TOM AMI HENRITO! TU VAS L'AVOIR LA CLAQUE TARBARNAK!" J'étais terrifié. Il a fallu moins de 3 minutes pour me retrouver nez à nez avec l'homme enragé, ce maniac vert, blanc et rouge qui a fait de la porte principale une purée de bois.

Selon Henrito le facteur Italien, je venais de trahir "le laser fraternel qui nous unissait". Il devait me tuer pour une histoire de karma, enfin, je n'ai pas tout compris ce qu'il tentait de m'expliquer.

Je ne suis pas mort mais sévèrement amoché. Je passe la nuit à l'hôpital. La prochaine aussi. Depuis l'incident, Henrito le facteur Italien est porté disparu - la police le recherche activement dans tous les coins de la ville.

À l'hôpital, je n'ai rien d'autre à faire que de naviguer sur l'internet. En passant, il semble que les véhicules de la GRC sont désormais roses.

lundi 22 octobre 2007

En furie le facteur!

Henrito le facteur Italien m'a fait une crise ce midi: il est furieux que j'aille quitté le réseau Facebook. Ben là! J'ai le droit, non?

Il s'est calmé un tantinet quand j'ai expliqué qu'avec Facebook, on ne SUPPRIME pas un compte, on le DÉSACTIVE. La différence avec la désactivation, c'est que le compte devient "dormant", invisible de tous. Si l'on désire glander à nouveau sur le site, eh ben, on n'a qu'à le réactiver pour reprendre le profil comme il était auparavant.

J'ai beaucoup de respect pour lui mais Henrito le facteur Italien est allé trop loin. Si jamais ça se reproduit, je n'aurai d'autres choix que de porter plainte à Poste Canada.

dimanche 21 octobre 2007

Fouinage à la Johnny Lee

Ma soeur Uriel n'aime pas beaucoup Lemming MTL. Elle trouve anormal que son frère étale sa vie devant (grosse modo) un demi milliard de lecteurs. Je soupe chez elle et je n'ai d'autre choix que de vous écrire caché dans la salle de bain. J'ai dormi toute la journée - rien de particulier m'est arrivé depuis le réveil. Je vais improviser. Tiens, fouillons dans les affaires à ma chère soeur.

J'y trouve de nombreux accessoires de coifffure. Tiens tiens, des serviettes. Ah! une boite de condoms Zel. Voici un tirroir rempli de quoi lire: des tonnes de Reader's Digest, quelques Archies Comics, trois Playgirl de 1996 (belle moustaches), un playboy (?!)... tirroir suivant! Un kit de cire à épiler. Un journal intime, ha! ha! il date de 1985 et seulement deux pages sont remplises. Oh! je viens de mettre la met sur un test de grossesse. Il est positif.

samedi 20 octobre 2007

Coallier + Goodyear = love

Non mais tsééé! Ça fait plus de 10 ans qu'on voit Jean-Pierre Coallier (le père) et Marc-André Coallier (le fils) dans les annonces de pneus Goodyear. Quand la première pub a été diffusée, le tandem étaient célèbres au Québec et c'est sans aucun doute ce qui leur a valu le contrat avec la compagnie. Ont-ils signé pour 20 ans??? Ils sont complètement absents du petit écran depuis déjà trop longtemps et tournent encore des nouvelles annonces. Je mets au défi n'importe quel adolescent de nommer au moins une émission animée par un Coallier. L'apparition de Marc-André Coallier à Évangélisation 2000 ne compte pas.

vendredi 19 octobre 2007

Le défi

V'l'a même pas 10 minutes, j'ai rencontré un lecteur de Lemming MTL chez le dépanneur Couche-Tard de la rue Bélanger. Il me mettait au défi de tremper mon iPhone dans ma barbotine. Pffff! Facile. J'ai gagné le défi mais j'ai perdu ma slush qui goutait à présent le plastique chimique. Le p'tit morveux, il savait dans quoi je m'embarquais. À quoi je pensais pour l'avoir écouté?

jeudi 18 octobre 2007

iPhone Fun

J'ai beaucoup de plaisir à naviguer sur l'internet à l'aide de mon iPhone. C'est encore plus jouissif dans les cafés branchés de l'avenue Mont-Royal, là où le yuppie moyen rêve d'en posséder un lui aussi.

Suite à quelques expérimentations involontaires, je vous confirme que le iPhone résiste aux averses de café. Je le jure.

mercredi 17 octobre 2007

Conan, barbare de l'impro

Conan O'Brien est l'hôte d'un talk show de fin de soirée (minuit 35 au réseau NBC). C'est lui qui succèdera à Jay Leno en 2009. Il est très populaire auprès de la jeune génération. Dans mon cas, ce qui me plaît chez lui, c'est l'attitude légèrement baveuse et l'usage de l'autodérision. Ces caractéristiques sont habituellement présentées de façon spontanée et originale.

Voyez-le à l'oeuvre lors d'un pépin technique survenu en début de semaine: http://www.youtube.com/watch?v=NjDe92NLHCA

mardi 16 octobre 2007

Les thernets is prokem

Avertissement. Vous allez lire du blabla technique explicant la lenteur des mises à jour de Lemmint MTL.

En raison du futur déménagement (j'ai tout empaqueté dans des boites), l'unique moyen de mettre à jour ce blog est de mettre à l'oeuvre la magie de mon fidèle iPhone. Pour ce faire, je me connecte sur le réseau sans-fil de mon voisin. Hors, la connection de mon voisin est très lente. Si lente que mes messages blog se perdent dans un vortex de mégabits. Ils tournent en rond dans une sorte de boucle semi-infinie, rebondissent sur l'internet, reviennent et repartent pour éventuelement arriver à bon port. Ce long chemin parcourru par chacun de mes messages prend un temps fou à faire.

Tout reviendra en ordre quand j'aurais ma connection internet sera installé dans mon nouveau logis. Amen.

lundi 15 octobre 2007

D'autres nouvelles des jumeaux Gaëlec

"Como estas Johnny!? Il nous reste beaucoup de timbre du Paraguay alors au lieu de les gaspiller, nous avons décidé de te réécrire. C'est formidable!

La saison est très froide ici. Il pleut énormément. Le GO affirme n'avoir jamais vu des conditions climatiques aussi mauvaises. Nous sommes donc restreint à notre chambre d'hôtel. La télé n'offre que 3 canaux au signal médiocre. Le lecteur VHS s'obstine à ne pas lire nos DVD. Nous avons oublié le chargeur de notre ordinateur portable. En tout cas, nos malheurs nous font beaucoup rire!

Heureusement, nous avons réussi à reconstituer un jeu de carte à l'aide de paquets incomplets trouvés dans un tiroir. Nos parties de strip poker sont trèèès intenses. Parfois, l'électricité manque alors nous jouons éclairé par des chandelles. Nous nous sommes brûlé les fesses à quelques reprises. Mémorable.

Comme tu peux le voir, Gaëlec et moi passons de très belles vacances. Nous t'avons acheté un souvenir qui devrait te faire hautement plaisir. Nous avons très hâte de te l'offrir, notre cher ami de notre coeur.

On se revoit très bientôt. Nous retournons à notre séance de musculation quotidienne. Ciao amigo!"

dimanche 14 octobre 2007

Angry VideoGame Nerd - Texas Chainsaw Massacre

Je pourrais vous parler pendant des heures de films médiocres. Le Angry VideoGame Nerd, lui, vous parlerais encore plus longtemps de jeux vidéo assommants. Son dernier vidéo rend hommage à Texas Chainsaw Massacre sur Atari 2600. Le jeu en question est une adaptation du fameux film de 1974! La mise en scène élaborée par "le nerd" amuse et souligne l'arrivée prochaine de la fête de l'halloween.

samedi 13 octobre 2007

Crash Crew members are known as Emcees

J'ai découvert Crash Crew avec le vidéo qui suit. En le regardant, on se demande s'ils sont sérieux... pourtant, ce sont des pionniers de la musique rap, bien avant Run-Dmc. Ceci expliquerait-il les innombrables excentricités contenues dans le clip? Après avoir rigolé longtemps en le regardant, la musique m'a resté collé à l'esprit. Ensuite, j'ai écouté les singles. Maintenant, je veux posséder la discographie complète. Crash Crew forever yoooooooooozzz!

vendredi 12 octobre 2007

Touche du bois

C'est officiel: je déménage dans le 13 novembre. C'est loin, Henrito va croire que je l'ai niaisé l'autrefois. Aussi, je pense avoir gaffé en préparant mes boites à l'avance. Tout est rangé dans la chambre et je n'ai d'autre choix que de dormir habillé, sur le dur matelas de la marquetterie du salon. Moyen fun disons.

jeudi 11 octobre 2007

D'un amour fini à l'amour infini

Faisant le tri de vieux papier en prévision du déménagement, j'ai trouvé des vieilles photos de mon ex-copine Karika et moi. Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point nous étions beaux ensemble. J'ai toujours un pincement au coeur en pensant à elle. Elle m'a quitté en 2002 pour aller vivre avec les apôtres de l'amour infini. Inccapable d'encaisser le dur coup, j'ai viré fou. On m'a enfermé à l'hôpital Louis-Hypolithe Lafontaine. Cinq mois qui m'ont remi sur le droit chemin. Ces photos là, elles méritent un léger détour dans le déchicteur, ne trouvez-vous pas?

mercredi 10 octobre 2007

Ra d iohe_ad

Le nouvel album de Radiohead, In Rainbows, est disponible dès aujourd'hui. Vous ne le trouverez pas (encore) en magasin: le groupe a décidé de le mettre d'abord en ligne, au bonheur de tous les fans. Le prix? Contribution volontaire. Vous avez bien lu - si vous n'avez pas un rond, vous pouvez le télécharger gratuitement.

Ceci est possible parce que le groupe est sans contrat de disque donc en situation de contourner l'habituel 6 mois entre la réalisation d'un album et la sortie, délai imposé par l'industrie du disque pour des raisons de marketing. D'autres artistes tel que Oasis et Nine Inch Nails ont affirmé désirer suivre Radiohead. Enfin un pied de nez significatif à l'endroit d'une industrie qui résiste depuis 10 ans à l'avènement de la distribution numérique.

Quant à l'album, je vous le recommande fortement.

Téléchargez gratuitement (ou pas) In Rainbows en cliquant sur la pochette:

mardi 9 octobre 2007

→ Jean-Michel Jarre - Equinoxe 4

Equinoxe 4, un classique de Jean-Michel Jarre. Le morceau idéal pour vos balades automnales, dis-je. Le clip consiste en une prestation live montée de toute pièce dont le montage et les plans rappellent les spectacles diffusés à MTV aujourd'hui. Dans sa forme, il n'y a que le diaporama du début qui fait agréablement 1980.

lundi 8 octobre 2007

Livre de visages, retourne à la terre

Bon, facebook n'est pas pour moi. Henrito m'a tout expliqué. Je crois que je ne détient la patience pour ce genre de réseautage social. Pire encore, mes anciens camarades de classe me retracent. Je pensais qu'on m'avait oublié. J'ai comme 200 messages non lus dans ma boite à réception. C'est trop pour moi. Je n'ai rien à leur dire.

dimanche 7 octobre 2007

Automne extravanganza!

Il fait chaud, il fait froid: drôle d'automne. Dans le parc, un enfant chassait un petit écureuil. Cute. Il l'a massacré. Dégueu. Sa mère l'a puni sévèrement. J'ai voulu consoler le jeune garçon avec un Weathers Original. Sa mère étaient furieuse - elle m'a redonné la sucrerie: "Tiens, là-là, garde tes affaires, chu capable de m'en occuper tu seule."

Au soir, nous avons eu un merveilleux repas elle et moi.

samedi 6 octobre 2007

Michou Disco

Est-ce que je vous ai dit ça? Michel Louvain est le proprio actuel de mon futur logis. Avec l'expérience d'un grand communicateur, il a su installer la confiance entre nous. Son parler distingué et sa bonne humeur font de lui un charmant homme. Alors qu'il avait le dos tourné (lire: pendant qu'il me préparait un sandwich dans la cuisine), j'ai pris possession de son ordinateur le temps d'importer quelques uns de ses disques compacts dans mon iPhone. Sa librairie de disques contient beaucoup de musique classique et de chanteurs français. Il y a aussi quelques surprises dont LOAD de Metallica et ENCORE de Eminem. Eh ben!

vendredi 5 octobre 2007

Facebook AKA "j'comprends rien"

Facebook, c'est trop compliqué. Non mais tséiii!!!! Habituellement, j'ai toutes les difficultés du monde à m'inscrire à de quelconques sites. Cette fois, ce fut fait sans encoches. Par contre, je me suis littéralement brisé la nuque à l'étape suivante: l'utilisation. Trop de boutons. Trop de liens. Trop de bleu et de blanc. Trop d'options de configurations. Mais surtout trop d'information! Mon seul contact, Henrito le facteur Italien, génère à lui seul des pages et des pages de "news". Exemples de news : Henrito has joined Montreal Sado Maso group. Henrito added the PornoTube application. Henrito bought you a gift.

Quand Henrito passera lundi prochain, je vais lui demander qu'il me donne un cours intime sur le sujet.

jeudi 4 octobre 2007

Du courrier et de l'amour

Quand Henrito le facteur Italien est venu porter mon courrier aujourd'hui, je l'ai serré dans mes bras. Je lui ai expliqué que j'allais quitter cet appartement dès que le loft allait être libre. Que de bien j'ai ressenti. Avant de quitter, Henrito le facteur Italien m'a laissé l'adresse de son Facebook. Je dois m'inscrire à ce site. Il le faut.

mercredi 3 octobre 2007

Ti-Chat et cie

J'ai les yeux brûlés par l'acide liquide de mon corps. Je n'arrive pas à me faire à l'idée que je vais devoir partir d'ici. Ce quartier que j'aime, ces chers inconnus mes voisins, le petit chat taquin qui miâle la nuit, Henrito le facteur Italien que j'adore: ils seront tous loin de ma pauvre personne qui sera isolée au sommet de la tour de son chateau, noyée dans les chaudes larmes issues de son corps agonisant.

mardi 2 octobre 2007

Bye bye

Je n'arrête pas de pleurer. Perdre mon fabuleux appartement.... mon premier appartement! Ça fait 10 ans que j'y vis. Quand j'y ai aménagé, ma barbe se constituait de quatre poils. À présent, elle couvre un pourcentage élevé de mon visage. Si vous étiez avec moi au moment d'écrire ces mots, vous verriez une tourbe faciale inondée. La scène est digne d'un film de monstre des marrais.

lundi 1 octobre 2007

La promesse

Tôt ce matin, j'ai rencontré mon agent immobilier à la cantine Pouet-Pouet Poutine. Les frites dans le fromage et la sauce étaient délicieuses . J'ai fait une promesse d'achat sur le loft au sommet de la Place Ville-Marie. Ce n'est pas donné mais c'est si beau. J'ai offert le repas à mon gentil agent en oubliant que j'étais sans liquide. J'ai donc filé au Insta-Chèque du coin pour y échanger une graine de pépite d'or. Les frais de service ont monté à 23%. Ça fait mal au porte-feuille.

dimanche 30 septembre 2007

Des nouvelles de Gaëlec

J'ai eu des nouvelles de mon grand ami Gaelec! Je vous laisse lire son message email:

"Salut Johnny Lemming! Comment ça va? Je vais super bien. Mon frère jumeaux et moi sommes présentement en vacances au Paraguay. Nous voulions profiter de la plage mais disons que c'est un peu difficile. Sinon, tout est beau, on s'amuse avec nos amis touristes. Le GO est très drôle, il ressemble à Wilfred. Il a même l'accent. Ils sont peut-être de la même famille... mais tout le monde ici est gêné de demander. Nous seront de retour en ville à la mi-novembre. D'ici là, fait attention à toi Johnny."

samedi 29 septembre 2007

prospection et dodo

Je continue mes visites de condos et de lofts. Je suis intéressé par un loft au sommet de la Place Ville-Marie.

J'ai dormi dans le parc la nuit passé. Pour le fun. La saison est exceptionelement chaude alors j'en profite à ma manière. Bonheur.

vendredi 28 septembre 2007

La compétition, c'est fun, c'est fou

J'ai croisé Kaïnassa, une ancienne collègue du American Apparel. Le staff s'ennuie de moi à ce qui parrait, mais la boss s'entête à ne pas m'appeller et m'offrir du boulot. Je sais pas si elle le sait, mais avec tout l'argent que j'ai depuis peu, je peux acheter son magasin. Ou mieux encore... en construire un en face. Lui faire compétition.

J'ai lancé l'idée à mon amie Kaï. Elle serait intéressé à venir travailler dans mon magasin. Cool!

jeudi 27 septembre 2007

→ Je-s-us ! Je-s-us ! Je-s-us !

Hier, je vous faisais part d'un videoclip de propagande américaine version marché-aux-puces. J'ai trouvé à quoi le clip me faisait penser... à ça:



C'est la chanson thème de Évangilisation 2000, une infopub de la télévision québécoise. La similitude, à mon avis, c'est la cheap-o-tée de la production, le gros cheeseness, et l'interprête. C'est moi qui est fou ou les deux ont le même regard, celui d'un pauvre mec qui s'est fait BRAINWASHÉ??? Même le vrai Jesus serait d'accord avec moi.

mercredi 26 septembre 2007

→ u-s-a ! u-s-a !

Voici un clip très amusant. Une ode aux USA. Par un américain, bien sûr. Enfin j'espère, car sinon le comble du pathétisme aura son propre videoclip.



Ce clip m'en rappelle un autre. Je ne sais trop lequel...

mardi 25 septembre 2007

Virginie + Virginie

J'ai regardé un segment de la populaire quotidienne Virginie. C'est tellement con. Non mais tsé, Virginie (Chantale Fontaine) n'y est presque plus, et elle est remplacée par une autre Virginie (Stéphanie Crête-Blais), qui semble ne pas se rendre compte dans quel bateau elle s'est embarqué. Pas que l'émission me tiennent à coeur, mais maudine, y'a des limites qu'il ne faudrait jamais dépasser, déjà que de les atteindre fait preuve de grand manque d'inspiration. Pauvre Fabienne. Et puis, faut penser aux enfants qui tombe sur l'émission en zappant pour trouver Inspecteur Gadget au Canal Famille.

lundi 24 septembre 2007

The mega fear of copier-coller

Connaissez-vous la peur du copier / coller? J'ignore si un mot existe pour désigner ce nouveau phénomène.... avoir à le faire, je lui donnerais le nom de "control-c-control-p-oh-fuck-phobie".

À titre de jeune homme urbain, branché et dans le vent, et qui travaillait chez American Apparel (snif), je communique principalement par écrit sur le web. Pour vous faire une idée, j'ai conçu moins de 5 phrases orales dans le dernier mois, et l'une d'elle était "Où sont les toilettes?" chez Ultramar. Vous voyez le genre. Écrire peut devenir long et fastidieux donc on développe des techniques pour accélérer le flot de mots dans le but d'entretenir un maximum de conversations intelligente. Une de ces techniques, eh ben, c'est l'utilisation du copier / coller.

C'est ici que la peur commence à se manifester. Plus j'utilise la dite technique, plus la peur de faire une gaffe monumentale grandie. Voyez-vous, c'est si facile de copier la mauvaise information de manière permanente. Exemple: copier par erreur une blague d'handicapé à son ami infirme. J'admets, l'exemple est minable mais ça m'est arrivé trois fois cette semaine.

C'était l'éditorial du jour. Bon, m'en va chercher des mouchoirs, la relecture de ce texte m'émeut.

dimanche 23 septembre 2007

Le vent dans les briefs

Il fait beau, je prends du bon temps sur le balcon. Je suis habillé de la nudité la plus complète, abstraction faite de mes beaux briefs vert et jaune. Je repense à ces condos, ces lofts que j'ai visité dans la journée d'hier. Je songe à ma vie, elle qui prendra un tournant vers la débauche de millionnaire. Je m'imagine tous ces gens qui en n'auront que pour moi, pour ma grandeur, ma beauté, mon génie, pour toutes ces caractéristiques amplifiées par le gain d'un jeune homme tout à fait banal. Et le mot est faible.... le mot approprié serait 'pathétique'. Peu importe, j'ai hâte à cette nouvelle vie.

samedi 22 septembre 2007

→ Godfrey Hey!

Le cinéma est un art que j'aime. Je l'aime dans ces moments grandioses et dans ces moments grotesques, pourvu que le divertissement soit au rendez-vous. Dans les deux cas, le réalisateur, consciemment ou non, fait preuve de génie. Si un réalisateur maîtrise l'un, il ne maîtrisera pas l'autre. Godfrey Ho lui maîtrise admirablement le grotesque de son art. Ses millions de films plus bouffons les uns que les autres (j'exagère à peine) ne cesseront de nous étonner.

vendredi 21 septembre 2007

Condos - the begining

Je magasine les condos. Il y en a de tout acabit: des gros, des moins gros, des chers, des moins chers, etc, etc et encore etc. L'agent immobilier avec qui j'affère doutait de mon pouvoir d'achat - avec raison, j'avoue. Ma richesse spontanée se cache bien derrière l'habit que je porte - mes vieux jeans, plutôt que de rajeunir magiquement comme je le souhaite, ternissent et se trouent. Le magasinage de vêtement, ce sera pour plus tard. Enfin bref, j'ai donné à l'agent un toute petite pépite d'or pour prouver le sérieux qui m'habite. Comme je me dis souvent à moi-même depuis, c'est aussi une forme de prépourboire, mot et concept inventé nul autre que par le virtuose qui barbouille de mots la page affichée à votre écran.

jeudi 20 septembre 2007

Fou! Fou! Fou! et bizzo! Oh!

Hier, j'ai eu le sentiment que personne n'était là pour me lire. C'était très bizarre. Pourtant, les faits sont là: je blog sur l'une des pages les plus consultées des ternets! J'ai donc fait des recherches afin de trouver, peut-être, une raison à ma solitude hypothétique d'hier.

D'après L'avenir de l'est, ce journal dont tout le monde parle, ou à peu près, des serveurs importants au transport de données utiles au World Wide Web (à lire avec l'accent franglais de votre choix) sont tombés en panne au moment où je tapais ces lettres, où je formais ces mots qui ont abouti au message blog de Johnny Lee Lemming (c'est moi ça!) du mercredi le 19 septembre deux mille sept. La phrase est lourde et je suis étourdi.

De pareilles sensations vont au-delà de la compréhension. C'est fou, c'est comme Star Trek ou le retour des gulisses.

mercredi 19 septembre 2007

BbbbBBzzzzZZZzzzZZZzzz

J'ai listé sur ebay la série 1 des Garbage Pail Kids pour 300$. Je sens les ternets incapable de résister à cette offre incroyable. Pourquoi vouloir faire de l'argent alors que je suis vraisemblablement riche, dites-vous? ... Allô???? Il y a quelqu'un? À moins que tout le monde se taise parce-que tout le monde est d'accord... ou bien que personne ne me lit?

Je crois que je viens d'entendre une mouche voler.

mardi 18 septembre 2007

Garbage Pail Kids in de sôfah

En détruisant mon sofa tôt ce matin (en terme plus précis, au chant du coq), j'ai trouvé la série 1 complète des Garbage Pail Kids. Mint condition. Elle était cachée à l'intérieur du sofa, je ne sais trop comment et pourquoi. Ce sofa, je l'avais acheté en 2001 (oui oui, dans le futur) chez un brocateur bien sympatique.

Il ne reste plus maintenant qu'à vendre la collection de carte sur ebay.

lundi 17 septembre 2007

...c'est un circuit!

La police a débarqué chez moi cet après-midi. Ils voulaient s'assurer que tout allait bien chez le maniaque qui détruit ses murs à coup de bat. Oui oui, je vais très bien, allez vous en!

J'ai fini de massacrer la salle de bain, ensuite de passe au salon. J'ai très hâte de foutre ce putain divan en l'air. Son motif de noix de coco mauves mérite une bonne baston!

dimanche 16 septembre 2007

L'or, on aime ça.

Je suis tellement excité. Non mais tsé, autant d'or dans les poches, c'est fou, c'est comme Star Trek ou le retour des Gulisses!!!

J'ai acheté toutes les couleurs de iPods possible. J'ai aussi acheté un Sony PSP que j'ai massacré sur le trotoire, histoire de me défouler, de faire passer un surplus de joie qui rend dingue, comme trop.

J'ai un nouveau Louiseville. M'en va virer l'appart à l'envers. Je veux tout refaire à neuf.

samedi 15 septembre 2007

Charlou (1974-2007)

Charlou est mort.

Étant sans nouvelle de lui depuis plus d'un mois, j'ai décidé d'aller lui rendre visite à la Prison Générale de Montréal. Je l'ai trouvé en miettes au le fond de sa cellule. Combustion spontanée. Quand j'ai alerté les gardiens, ils ignoraient complètement l'existence de Charlou. Faut dire que mon ami était peu bavard et très discret. Personne, sauf moi, ne s'était inquiété à son sujet.

Tu vas me manquer.

Ps: merci pour l'or!

vendredi 14 septembre 2007

Ils m'aiment encore!!!

Beaucoup d'amis m'ont appellé aujourd'hui. J'ignorais qu'ils lisaient tous mon blog. Bien que ce blog soit l'un des plus populaire en ville (source: La Presse, 23 août 2007), j'avais le présentiment que mes amis proches négligeait un peu la lecture de mes écrits. Il s'avère que non.

Par contre, Charlou manque à l'appel. Encore.

jeudi 13 septembre 2007

Une plancher, une tuile et un salon.

Je m'ennuie de mon ancienne vie, celle où je travaillais chez American Apparel à 10$ de l'heure. Cette vie, que je trouvais longue et banale par moment, me satisfaisait en fin de compte. Depuis que j'ai perdu mon emploi, je trouve rien de mieux à faire que regarder le plancher. Un plancher sale, à mon image.

Je dessine. Je navigue. Je magasine les nouveaux iPods. Je regarde la pluie qui n'en fini plus de tomber - merci dame nature. Je m'ennuie.

Où sont mes amis? M'aiment-ils encore?

mercredi 12 septembre 2007

→ T'as le look coco

Au début de l'été, je vous parlais du tube Après l'école de Marc Drouin. Je pense avoir découvert le Marc Drouin français. Plastic Bertrand vous dites? Vous avez sans doute raison mais bon, voilà que je propose Laroche-Valmont à la place.

Inconnu ici, Valmont semble très populaire auprès des karaokephiles de l'hexagone. Je comprends pourquoi à l'écoute de son hit "T'as le look coco". Quant au clip, lui, il est sublime:



Parlant du clip, http://www.taslelookcoco.com/ rapporte qu'il a été monté en 2004, 20 ans après le succès original, dans le but de le diffuser sur les ondes d'une émission rétro.

mardi 11 septembre 2007

La pluie

J'aime écouter la pluie tomber. J'ai profité du mauvais temps pour faire la sieste derrière la porte du balcon. Sa fenêtre, grande ouverte, laissait passer le doux bruit de l'eau et des voitures qui passent. Les secousses de vent me rappellaient comment j'étais si bien emmitouflé sous cette vieille douillette Alf. J'ai attrapé un rhume, ouais, mais c'est bien peu payer pour passer un tel moment magique.

lundi 10 septembre 2007

Theme + Song

Voici le vidéo que j'écoute incessamment sur mon brand-new-iPhone. Je dis bien 'écouter', parce-que je veux en voir le moins possible avant le retour en salle du film dont la musique s'inspire.



Je sais que vous en voulez plus:

dimanche 9 septembre 2007

iPhone in the water of tabarnak

J'ai échappé mon iPhone dans l'eau du bain. Calisse.

J'en ai un nouveau, mais le gars du magasin n'était pas trop content de m'en vendre un neuf. Il prétend que l'appareil est si populaire qu'il n'en vend jamais plus d'un par client. Si jamais je perds ou brise mon nouveau iPhone, je retournerai au magasin avec une fausse moustache et un cigare cubain ou peut-être simplement un masque de tête de mort ou je ne sais pas. M'enfin. Tsé.

samedi 8 septembre 2007

The man who salle the bain

J'ai dormi. Mais seulement 3h. Putain. De merde.

La fatigue est si forte que j'ai l'impression - non, la certitude - que mon cerveau est ramolli comme de vieilles croustilles. J'ai mangé un flacon de Advil en espérant que ça passe. En attendant que le médicamment fasse effet, je pourri dans l'eau trop chaude du bain miniature.

En jetant un coup d'oeil à la cuvette, je me rappelle que je suis toujours sans nouvelles de Charlou. Que lui est-il arrivé? C'était un bon pote. Je serais heureux de le revoir et lui remettre son or.

Quant à Gaëlec, avec qui j'ai passé mes vacances, il m'appelle à l'occasion. Il me dit passer la plupart du temps avec son frère jumeaux. Ils ont beaucoup à dire après toutes ces années séparé l'un de l'autre.

vendredi 7 septembre 2007

Lemming VS Lemming

Je suis évaché sur le matelas du lit. Je suis épuisé. Bientôt, je n'aurai pas dormi en 150 heures. Insoutenable. Tandis que j'agonise sur le lit, je peux naviguer sur le net à partir de mon nouveau iPhone.

Un lemming, un vrai, est entré dans ma chambre. Il est venu à mes pied, ou, devrais-je dire, à ma tête qui pend à l'envers sur le rebord du lit. On se regardait, on se comprennait. Après quelques minutes de silence, il est reparti lentement, sans doute dans le but de trouver le trou d'où il est venu.

Sa courte présence m'a fait beaucoup de bien. Je sens que le sommeil approche enfin.

jeudi 6 septembre 2007

Nostalgia Power

J'ai parlé à mon ancienne boss. Elle ne veut rien savoir de mon retour chez American Apparel. Damm!

Je continue à naviguer internet en attendant de retrouver le sommeil. J'ai tombé sur un vidéo plutôt rigolo. On y fait le survol des premières années du magazine Nintendo Power, un mensuel fait par Nintendo dans le but de promouvoir leurs produits. Ça rappelle de nombreux souvenirs.

mercredi 5 septembre 2007

Assosiation Minou de la rue Chabot

Je réalise enfin mon rêve de découvrir la crème de la crème du web depuis que je suis sans travail et incapable de dormir. 24/7 on the web baaaaa-by!

Une association en l'honneur des minous existe sur facebook.com, un site de socialisation hyper intense. Les 40 membres actuels du groupe sont tous hardiment dévoué à la cause des minous. C'est beau et en même temps très épeurant - selon eux, les chats domineront le monde d'ici un avenir pas si lointain.

À consulter si vous êtes parano finis. Association Minou de la rue Chabot

mardi 4 septembre 2007

Les minous qui nous font peur

Toujours incapable de retrouver le sommeil la nuit passée, j'ai décidé de marcher dans les rues de mon quartier. Toutes les rues + les ruelles.

La ville est clairement dominée par les minous. Il y en avait partout. J'en avais la chaire de poule. 'Brrrr' comme dirait l'autre. La prochaine fois que je marche la nuit, j'apporte un couteau. On sait jamais ce qu'un animal aussi malin qu'un chat peut avoir derrière la tête.

lundi 3 septembre 2007

insomnie.com

Je n'arrive plus à dormir. Ça fait 24h que moi, Johnny Lee Lemming, est debout. J'en ai profité pour surfer le net en profondeur. J'ai trouvé toutes sortes de sites amusants, et dans toutes les langues.

J'ai particulièrement aimé Chen et Mathias, une bédé hebdomadaire portant sur la vie de jeunes coquins-malins comme moi. Divertissant à souhaits. J'attends le dénouement de l'intrigue actuelle avec impatience. chenetmathias.com

dimanche 2 septembre 2007

Une semaine sans jamais me réveiller!!!

Quand je me suis couché samedi le 25 août, j'ignorais que j'allais me plonger dans un sommeil long d'une semaine et un jour. Avoir su, j'aurais pris mon bain avant car au réveil, ça sentais très mauvais dans la chambre.

Ça peut parraître reposant, mais j'ai jamais été aussi épuisé en me levant. Et le coeur bat encore à fond la caisse 6h plus tard. Je reste donc assis sur ma chaise d'ordinateur à fixer Blackle et je réfléchis.

Pendant mon repos, j'ai fait une quantité exceptionnelle de rêves. Certains étaient très étranges. Je vous en reparlerai peut-être plus tard au courant de la semaine.

Je vais devoir bouger un peu bientôt car j'ai une soixantaine de message sur le répondeur. Le dernier, c'est de Luciena, ma boss. Je suis viré pour cause d'absentéisme extrême. Yo.

samedi 25 août 2007

Au jour du lit

Aujourd'hui, je passe la journée au lit. Je ne répondrai pas au téléphone. Je n'ouvrirai pas si ça sonne. Ah oui, une exception: j'ouvrirai au livreur de pizza - on a tous besoin de réconfort.

La télé du salon joue la programmation du Canal Savoir. Je commettrai peut-être l'effort de syntoniser les quilles de TQS. Peut-être. Dans mon lit traîne un livre de la collection Frissons. Un cadeau reçu pour mes 15 ans. Faudrait ben le finir une fois pour toute.

Un vieil album photo est ouvert sur le sol. Je connais les photos par coeur. J'étais plus jeune. Et moins ennuyé.

vendredi 24 août 2007

Blog plug

Vous le savez, les amis de mes amis sont mes amis. La boutique American Apparel est mon amie, c'est ben sûr: j'y travaille! Elle et Vice Magazine sont amis, donc Vice est aussi mon ami!

Fondé à Montréal par nul autre que Gavin McInnes (Reese dans Malcom in the Middle), Vice se veut un magazine international gratuit traitant sur la société et les arts. En public, McInnes se déplace accompagné de ses deux tigres du Bengale. On le voit parfois à la télé dans la WWE en tant que rival ultime de Vincent McMahon.

Si je vous raconte tout ça, c'est parce-que le cliché stipule qu'entre amis, on s'aide! Ça me fait donc plaisir de plugger la nouvelle branche de Vice Magazine: l'édition Québécoise! Mieux encore, elle est accompagnée d'un blog qui, c'est évident, a pour canevas Lemming MTL. Ça fait chaud au coeur de voir que mon blog fait des p'tits!

Visitez régulièrement Vice Magazine Québec dès aujourd'hui!!!

jeudi 23 août 2007

Une journée parmis tant d'autre

Chez American Apparel, les journées sont parfois bien ordinaires. Aujourd'hui, une monitrice de camp qui désirait magasiner sur les heures d'ouvrage a trainé avec elle son groupe de 9 à 11 ans. Hier, une vieille dame voulait échanger les pantalons de son défunt mari contre de la nourriture (sic). La semaine passée, un couple gai nous a menacé de poursuite pour leur avoir vendu du linge unisexe de fille.

Demain, Jean-Marie Lapointe m'invitera au gym pour un soir et Éric Rémi me piquera une crise de jalousie. C'est le destin.

mercredi 22 août 2007

Jamais assez de marchés aux puces!

Vous aimez les marchés aux puces, je le sais. Tristement, je crains qu'ils ne disparaissent avec le temps (j'espère tellement me tromper). Et si jamais y'en a plus au Canada, on pourra toujours compter sur la Californie et son Melrose Trading Post, j'en suis certain. Cliquez sur la photo pour une visite guidée de i-mockery.com!

mardi 21 août 2007

Eh ben!

La vie n'arrête pas de m'étonner. Voici ce qu'un Gaëlec visiblement excité me racontait au téléphone il y a quelques minutes à peine:

"Fuck, shit! J'ai un frère jumeau! On a été séparé à la naissance! Il s'appelle Gaëlec comme moi! Plus fou encore, il travaille au même Jean Coutu que moi! On s'habille pareille! C'est fou! Trop fou! Je travaille de jour et lui de soir, c'est pourquoi on s'est jamais vu avant aujourd'hui!! Juste une affaire qui me gosse beaucoup, il est scato au max. Je suis ben content sinon!"

lundi 20 août 2007

→ The future is now in the past

Ms Paint... une application de graphisme fournis avec Windows. En 20 ans, le logiciel n'a pratiquement pas évolué. Du gros caca boudin primitif, même pour le néophyte en matière de traitement d'image.

Voici un vidéo mettant en vedette les "développeurs" de Ms Paint. Une démonstration parfaite de "comment faire valoir un produit minable grâce à du gros bla bla typique". Génial.

dimanche 19 août 2007

LOUISE-JOSÉE MONDOUX

LOUISE-JOSÉE MONDOUX
LOUISE-JOSÉE MONDOUX
LOUISE-JOSÉE MONDOUX
LOUISE-JOSÉE MONDOUX
LOUISE-JOSÉE MONDOUX
LOUISE-JOSÉE MONDOUX

samedi 18 août 2007

Mon doux qu'elle est belle

J'essaie de rejoindre Charlou en prison, pas de réponse. C'est comme ça depuis mardi. Bon, c'est pas grave, son or est bien caché dans mon superbe appartement méga fou génial. Mé-ga fou gé-ni-al!!!!

J'ai regardé la Télé-boutique TVA cet après-midi. Je crois que je suis en amour avec Louise-Josée Mondoux. Je sens qu'on "connecte" tous les deux. Elles sont rares ces filles là. Elle doit être célibataire. C'est sûr. Merde. Je rêve de la rencontrer. C'est certainement possible.

Parlant d'amour, félicitations à Mathieu Baron pour son amour avec une top-modèle. Merci LA SEMAINE pour ce fait divers digne d'un film FAIT VÉCU.

vendredi 17 août 2007

Batboy fired from stock exchange company

(à venir)

jeudi 16 août 2007

Scatman G.

Je repense encore à la collection personnelle appartenant à mon brave et courageux, sympathique et aimable, ami Gaëlec. C'est un artiste. Scatophile peut-être, mais tout de même artiste.

Scatophile, hélàs! Ça faisait pas loin de deux mois qu'il ne m'avait pas parlé de caca mou. Il a eu une rechute ce matin. Je l'appelle pour discuter du magot de Charlou. La conversation débutait à peine qu'il parlait de son caca de 6h, de celui d'hier, du caca des autres, de leur odeur particulière, ah beurk, je passe le reste.

J'ai vomi sur le téléphone d'la job. Fuck, je comprendrais jamais les artistes.

mercredi 15 août 2007

Toblerone, l'art d'un futur immédiat

Après le boulot, Gaëlec m'a montré sa collection de cartons Toblerone vides. Je suis impressionné, moi qui croyait que c'était la pire idée de collection. Eh non!

Toutes ses boites beiges l'une par dessus l'autre. Wow! C'est émouvant. Je ne sais pas comment l'expliquer outre que Gaëlec a certainement redéfini l'art abstrait. Préparez-vous à voir ça dans les musées d'ici un futur immédiat. Croyez-moi. Pour sûr. Vraiment. Oui.

mardi 14 août 2007

Couler du bronze

J'ai oublié d'entrer en contact avec Charlou. Il m'a laissé onze messages sur le répondeur. J'espère sincèrement qu'il n'est pas trop fâché d'attendre de nos nouvelles.

J'ai caché l'or dans la cuvette. Conséquence: l'eau de toilette a débordé après mon premier caca. J'emprunte temporairement les WC du Amir à deux pas de chez moi. Pratique, mais l'administration insiste pour que j'achète un shishtaouk avant chaque besoin.

lundi 13 août 2007

Retour au bercail

Nous avons fêté toute la nuit. On s'est levé très tard... et payé deux amendes; l'une pour tapage nocturne, l'autre pour ne pas avoir quitté le motel avant 11h. Honnêtement, ON S'EN FOU, ON EST RICHE!!!!

On rentre à Montréal en taxi. La leemobile devrait être remorquée à la maison au courant de la semaine. Puisque nos vacances se terminaient hier, nous avons chacun pris un congé de maladie. Mardi, ce sera le retour officiel au travail. Beurk.

J'appelle Charlou ce soir. Je vais lui apprendre la bonne nouvelle.

dimanche 12 août 2007

Tour de force

On l'a eu!!!! L'or est entre nos mains! J'ai réussi le coup en compagnie de mon brave ami Gaëlec! Fuck yeah!

C'était hier soir à neuf heures huit. On s'est infiltré silencieusement sur les terres du Manoir Ronald McDonald de Saint-Donat. J'ai fait la courte échelle à Gaëlec pour qu'il puisse pénétrer l'ouverte de la fenêtre de cuisine. Il m'a tendu la main, j'ai monté à mon tour et nous avons avancé tranquillement dans le sombre couloir principal.

Le Manoir nous donnait la chair de poule... je sais pas... les lamentations omniprésentes terrifiaient. Je suis persuadé que le bâtiment est habité de zombies assoiffés de sang frais. J'avais pas le temps de vérifier, Gaëlec non plus... et notre but était de retrouver l'or de Charlou.

On a trouvé l'escalier qui mène à la cave. Le plafond très bas du sous-sol nous obligeait à marcher à quatre pattes. La poussière du sol sablonneux pénétraient nos poumons et nous avions toute la misère du monde à retenir nos éternuements. Finalement, on s'est retrouvé face à la réserve de charbon. Selon Charlou, l'or se trouvait dans un sac enterré sous le tas. Il avait raison!

Nous célébrons maintenant dans un motel non loin de là. L'alcool et les drogues dures coulent dans nos veines comme dans du beurre. Nous frottons les cailloux contre nos torses nus. L'odeur de bas de cave qui empeste la chambre nous ferait normalement vomir. Ce soir, c'est différent. On respire l'odeur de la victoire.

samedi 11 août 2007

Cabzzz party!

Maintenant que la leemoblie est hors fonction, mon brave ami Gaëlec et moi-même, Johnny Lee Lemming, faisons cavalier seul. Nous venons de vendre la remorque et ses bonbonnes vides au marché-aux-puces: 1450$ !!! Avec le bidou, on se payera le taxi. Le forklift Toyota, eh ben lui, est caché dans un buisson sur le bord de la 117. Nous le récupérerons à notre retour.

Plan de match: se rendre à St-Donat d'ici la tombé de la nuit et retrouver l'or avant minuit.

vendredi 10 août 2007

Panne sèche

Plus de propane. Plus de leemoblie. Ben oui, encore de la leemobile, mais genre que, t'sais, sans propane la leemobile va pas vite vite. Pire encore: plus de batterie pour mon ipod.

Gaëlec a vidé le bottin de ses numéros: pas de réserve de propane à proximité. Ça va très mal. Nous serons jamais de retour avant lundi.

jeudi 9 août 2007

Retourne à la mer, bagages de mes deux

Gaëlec conduit la leemobile tandis que je vous tape ce texte assis confortablement dans le module pour second passager. Il fait si beau, si frais. Sous mon casque, les mini écouteurs du ipod font trembler chaque tympan d'un italo-disco de qualité.

Nous approchons St-Jérôme, ville à mi-chemin entre Montréal et St-Donat. Il nous reste 3 jours et demi avant le retour au travail. C'est choquant: il me parrait évident que nous allons rentrer au travail en retard de quelques jours. Ça m'est égal, je ferais n'importe quoi pour retrouver l'or et libérer Charlou de prison.

Petite anecdote: nous avons pris ce matin un autostoppeur. Comme l'espace est limité dans la leemobile, il a accepté de s'asseoir sur les bobonnes de propane attachées derrière, dans la remorque. La route bosselée l'a précipitamment projeté sur l'asphalte. On l'a laissé là, on n'avait pas le temps de le ramasser à nouveau. Un peu plus tard, j'ai jeté ses bagages dans la rivière.

mercredi 8 août 2007

→ Les aventures de Thui-Thui

Les aventures de Thui Thui se passent de présentation:



Mise à jour (15 octobre 2008): J'ai voulu à l'origine vous présenter les 9 volets de l'aventure Thui-Thui. C'était si insupportable que j'ai avorté prématurément l'idée. Ceux qui feront l'erreur de trouver les huit épisodes manquants sur youtube me comprendrons.

mardi 7 août 2007

Grrrrr.... quand tout va mal, TOUT va mal

Ici Lee Lemming qui vous parle à nouveau. Hier, Gaëlec et moi (et non pas Garlic, svp, c'est pas un nom qui a du bon sens, vous trouvez pas?) avons fait la gaffe de se garer dans un petit boisé sur le bord de la route, dans le but inoffensif de dormir quelques heures avant de reprendre le chemin vers le manoir St-Donat.

Sans le savoir, évidemment, on s'installait dans un camp privé de nudistes. Le lendemain matin, des hommes et des femmes nu(e)s nous réveillèrent à coup de pistolet en l'air. On nous a sommé de nous diriger à la salle de détention préventive. J'avais le sentiment d'incarner Tonnerre dans Tonnerre. Complètement débile.

Nous avons eu droit à un coup de téléphone. J'ai appelé mon avocat, d'abord pour lui demander de mettre à jour ce blog, ensuite pour nous faire sortir d'ici. Il y a à peine une heure que nous avons retrouvé la liberté.

Les nudistes de Ste-Thérèse sont de sales crétins.

lundi 6 août 2007

pas de johnny pour ce jour

bonjour.je suis Maître Normaire,l'avocat de Johnny Lee Lemming et je représente par le même son ami Garlic.ils sont en problème grave.je vais aider à faire sortir de cellule.

Voici qu'hier, Johnny et Garlic vont dormir dans un boisé,sans savoir que c'est un boisé nudiste.la loi au camp est détention si toi pas être nudistes.considérer voyeur.

je négocie pour libération.johnny être malchanceux pour justice cette année.

dimanche 5 août 2007

Nouveau départ

L'aventure a commencé officiellement ce matin, alors que Gaëlec et moi avions avec nous tout ce qu'il faut pour survivre en périphérie de Montréal pendant quelques jours. On a filmé le départ - c'est drôle, j'nous trouvais beau sur le playback du caméscope.

Toute la journée, nous avons roulé en direction du manoir Ronald McDonald, succursale St-Donat. Nous sommes présentement à Ste-Thérèse et nous allons devoir trouver un endroit où dormir dans la ville.

Mon internet pirate sans-fil s'affaiblit. Je dois vous laisser.

À bientôt pour d'autres nouvelles.

-leelemming <3 <3 <3

samedi 4 août 2007

→ Never Gonna Give Youuuuu Uuuuuuuup!

Tay Zonday, c'est un gars qui a la voix d'un crooneur à la retraite mais avec le physique et l'âge de Steve Urkel. Ou presque. Il fait des covers.

L'un d'entre eux, c'est "Never Gonna Give You Up" de Rick Ashley. Quelqu'un a intégré le cover par dessus le clip original. On aime ça.



En bonus, regardez cet hommage à la Nintendo pour notre ami Tay.

vendredi 3 août 2007

→ Lemming Quest qui traine...

Grosse chicanne entre mon ami et moi. Nous sommes épuisé et à bout de nerf. Ça fait une semaine que nous travaillons sur la Leemobile et bien que ça avance, ça n'avance pas vite. Si on continue à ce rythme, le temps va nous manquer et nous seront incapables de partir à la recherche de l'or de Charlou.

Dans des moments de tension semblable, j'écoute du Kevin Federline pour me défouler. J'ai l'impression qu'il me comprendrait si j'avais à lui expliquer mes problèmes. Kevin, je t'aime.

jeudi 2 août 2007

Déconstruction et la construction

La construction de la Leemobile a débuté ce matin. Gaëlec habite dans un bungalow à Pointe-Aux-Trembles et son garage nous sert de garage. On a dû emprunter à sa Honda Civic quelques pièces afin de réaliser le plan tel qu'il est. C'est possible qu'on convertisse le chassis de la Civic en remorque, les remorques étant rares en magasin à cette période de l'année...

On pense voir écouler 2 jours avant que tout soit terminé. Ce soir, je prévoie dormir dans son salon - ça va m'épargner du temps et surtout du voyagement. J'ai loué un bon film, "Les blancs ne savent pas sauter", nous le regarderons avant d'aller dormir.

J'ai appelé Charlou, mon ami en prison pour qui nous faisons tout ce travail. Il est très ému par nos efforts et est impatient de nous voir partir à l'aventure.

mercredi 1 août 2007

Lemming Quest - le plan

Les plans de la Leemobile sont terminés. Je suis fier du résultat. Gaëlec aussi. On aurait dit qu'il versait des larmes de joie quand je lui ai présenté les plans.

Le forklift est monoplace. Nous allons donc y rattacher un module de moto pour second passager. Les fourches seront élevées à la hauteur du top. Elles serviront de soutient pour un matelas simple et d'accroche pour un hamac qui sera suspendu la nuit seulement. Les bagages seront attachés au top du forklift. Une toile servira de parapluie pour les bagages, le matelas et le conducteur. Le forklift remorquera un charriot qui contiendra notre réserve de gaz propane.

mardi 31 juillet 2007

Lemming Quest - les préparatifs vont bon train

Mon ami Gaëlec a passé toute la journée à rassembler le nécessaire pour notre aventure. Il paie tout de sa poche - il pense que Charlou va lui payer ses notes de frais si on retrouve l'or. Je crois que Charlou serait plutôt du genre à donner une bonne carte Magic en guise de remerciements. Je l'ai expliqué à Gaëlec mais il ne veut rien entendre.

J'ai pas terminé les plans du véhicule. Ça s'en vient. Franchement, je suis en train de compléter mon plus beau projet personnel... ça va torcher, botter, kicker. Je pense baptiser la machine "Leemobile". Qu'en pensez-vous?

lundi 30 juillet 2007

Lemming Quest - la grande aventure commence!

Gaëlec et moi avons pris deux semaines de congé. Nous voulons trouver l'or de Charlou et le faire sortir de taule. Nous allons peut-être y laisser notre peau...

Aujourd'hui, Gaëlec s'est affairé à préparer les vivres et l'équipement de survie: nourriture, eau, canif, plans, boussoles, cartes-cadeaux, vitamines, ipods, etc. Moi, je m'occupe du véhicule.

Comme nous serons longtemps hors de la ville, j'ai pour mission de convertir mon forklift en sorte de Winnebago pour deux. Pas facile. Je termine les plans d'ici demain et nous modifierons le véhicule par la suite.

dimanche 29 juillet 2007

Arf! Arf!

J'ai croisé aujourd'hui un chien-chien au volant. Il m'a souri. Franchement, le monde est ben sympatique à St-Eustache. (cliquez l'image pour la version complète)

samedi 28 juillet 2007

→ Psycho con

J'ai vu hier soir 2 bon films nanars: Psycho Cop 2 et Il était une fois... le diable. Ce dernier film est indescriptible. Imaginez une version de Blue Velvet par les Chick'n Swell. Du délicieux n'importe quoi. J'en dis pas plus, ça servirait à rien. Si vous le trouvez, regardez-le svp!

Quant à Psycho Cop 2, ce fut un bon divertissement. Un policier satanique qui tue sous n'importe quel prétexte. Difficile à croire qu'il soit toujours de service avec une bagnole remplie de restes humains. On se plait à haïr le psycho cop qui lance des répliques connes à chaque plan. On se plait aussi à désirer la mort du nerd qui overact comme une bouloir assise sur le soleil. Tant mieux, il meurt 2 fois, et la finale du film suggère une troisième mort. Oooooohhhhnnnnn! J'ai spoilé le punch de la fin!

Voici un montage de Psycho Cop 2 trouvé sur youtube. Répliques fromagées et nerd hyperactif à l'intérieur:


vendredi 27 juillet 2007

Guitares gratis, pas vraiment...

Hier soir après le travail, j'ai amené Serget avec moi chez Ital-mélodie. J'avais en tête de lui démontrer que ses guitares gratis, eh ben, c'est de la pourriture, du bla bla à la noix quoi. Visiblement rongé par la nervosité, il préférait ne pas venir. Je l'ai amené de force, le tenant fermement par le bras.

J'ai poussé Serget dans le magasin en lui criant à faible volume de cesser de larmoyer (à la Sean Connery dans James Bond). Le magasin en entier nous regardait drôlement, en particulier le gars de sécurité à l'entrée. J'ai dit à mon collègue de m'attendre. Je suis revenu avec une Gibson Les Paul de l'année. Il m'a suivi jusqu'à la sécurité.

"J'dois amener ça, euh... t'sais, pour Rich... non pas Richard, euh, je veux dire Daniel? C'est le backstore, pour le backstore." ai-je bégayé péniblement. Serget était si nerveux qu'il tremblait et shakait en même temps. Le mec de la sécurité restait muet, insensible. Je l'ai regardé 58 millisecondes dans les yeux. Croyant avoir perçu un signe approbatif, j'ai amené Serget et la guitare avec moi à la sortie arrière.

Les vendeurs nous regardait faire. J'ai posé ma main sur la poignée de porte. Une seconde, deux secondes, trois secondes. Rien. J'ai senti que tout se déroulait bien. Serget et moi étions maintenant calme. Serget avait peut-être raison: c'était possible de bâtir gratuitement une collection de guitare!

J'ai tourné la poignée et ouvert la porte...

Bang! Le gars de la sécurité m'a sauté dessus, sacrant en italien des mots horribles. Il m'a ravagé de coups.

Je suis présentement à l'hôpital. Rien de trop grave, surtout des équimoses. Fort heureusement, le magasin n'a pas porté plainte contre moi et Serget. J'évite donc la prison (fiou!). Je devrais avoir mon congé d'hôpital d'ici la nuit.

jeudi 26 juillet 2007

Guitares gratis, y parrait...

Serget, c'est un mec avec qui je travaille le jeudi. Il me gosse beaucoup. Il essaie toujours de pousser les limites du ridicule et de la tolérance. Le pire, c'est qu'il réussit brillamment à chaque fois.

Il prétend connaitre une technique pour déjouer la sécurité du magasin Ital-mélodie rue Jean-Talon. Selon lui, il suffit de prendre une guitare, l'amener au mec de la sécurité, lui dire "J'amène ça au backstore pour Daniel" et sortir du magasin par la porte arrière. Serget prétend avoir un ami qui utilise cette technique pour monter un collection de guitares sans devoir payer une cenne.

C'est con, c'est con et c'est stupide. Je ne peux pas croire qu'une technique pareille puisse fonctionner. J'ai décidé d'employer les grands moyens pour faire taire Serget à jamais: je vais tester son truc dès ce soir. Il va voir que ça ne fonctionne pas, que je vais me foutre dans la merde. Il sera là pour le constater de ses propres yeux le malheureux.

mercredi 25 juillet 2007

6060 - 842

Très tranquille au American Apparel aujourd'hui. Une mère est venu avec sa fille pour lui acheter des vêtements. Pauvre fille, elle ne voulait rien savoir des couleurs pastelles en stock.

Avant de partir, la mère m'a laissé son numéro de téléphone. Il était écrit au stylo sur le dessus d'une carte d'affaire. Chouette. La carte rosée fait mention d'un cabinet de dentistes. On peut y lire la merveilleuse catch-phrase "No candies, dandy!". Pas de doute, c'est le plus merveilleux cabinet de dentistes du monde.

La mère n'a pas laissé son nom, c'est un peu gênant. Ah pis tant pis, je vais foutre la carte à la corbeille.

mardi 24 juillet 2007

Les Québécois et les chiens ont peur

Encore une première page de qualité médiocre, cette fois au sujet d'un sondage inutile (comme plusieurs).

1.) y'a tellement plus important dans le monde que des maudits sondages, non? À ne lire que les unes du Journal de Montréal, on croirait que la guerre au Moyen-Orient est terminée.

2.) pourquoi quelqu'un irait promener son chien sous un viaduc pareil? Pire, le maitre et l'animal inspectent la structure à la recherche de je-ne-sais-quoi. Au même moment, une fourgonnette amorce la traverse. C'est pas pantoute arrangé avec le gars des vues.

3.) parlant du gars des vues: vous ne trouvez pas que l'image est louche? L'homme parait démesuré par rapport à l'automobile. Le focus est sur l'homme mais l'auto derrière n'est pas floue. La luminosité cloche un peu.

4.) et oui, il s'agit de montage photoshop: l'homme, le chien et le gazon ont été rajouté sur le bord du viaduc. En observant la copie originale, on voit les découpages.

5.) finalement, je donne un morceau de robot pour le jeu de mot de la nouvelle en haut à droite.

Mini échantillon du lectorat de Lemming MTL