mardi 27 mai 2008

Un jour d'même

Je flotte un peu comme sur un nuage qui perd en volume lors d'un jour où le ciel vide ses eaux: je vis les derniers instants de mon high, état engendré par le merveilleux weekend passé en compagnie de kiwis forts sympathiques. Je sens que le moment s'achève car plus le temps passe et plus je pense et repense à mes amis disparus. Ça me fait travailler à la manière d'un débutant amputé de savoir-faire. Vous comprendrez que ma boss n'aime pas trop ça.

Jacques-Serge, lui, semble bien s'en tirer. Nous avons discuté sur le iPhone et il m'a rassuré qu'il n'avait pas perdu son talent à balayer la poussière hors des escaliers de secours.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je trouve que lui et moi se complétons plutôt bien.

3 commentaires:

Tite Poère a dit...

Mais qui es-tu, Ô joli lemming? :D

Johnny Lee Lemming a dit...

Je travail chez American Apparel et je publie les facettes colorées de ma vie ici sur ce blogue. La pudeur, je connais pas. Pantoute.

Enchanté de faire votre connaissance.

Tite Poère a dit...

La pudeur...

Ce serait quand même compliqué pour une motte de pwell .. ;)

Mini échantillon du lectorat de Lemming MTL