jeudi 19 juin 2008

1 an déjà : Merci Johnny

Il y a un an, je publiais le premier message sur Lemming MTL. Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, beaucoup d'encre a coulé sur le papier, beaucoup de coulés ont été joué, beaucoup de beaux coups neckés, beaucoup de Boukar à la télé l'été et j'en passe vous ne pouvez vous imaginer comment.

Il y a un an, un jeune homme, Johnny Lee Lemming, jeune employé d'un employeur trendy, un jeune follement fou, mais pas fou n'importe comment - on s'entend. C'est moi ça là... bon. La vie allait me réserver des surprises que je n'aurais pu envisager qu'en compagnie de Confucius lui-même. Ce temps de surprises est révolu à jamais: jamais plus je n'aurai la chance de mettre la main sur un magot d'un point cinq million de dollars; jamais plus je ne serai la malheureuse cible innocente d'un facteur en série; plus jamais je ne me réveillerai au milieu de nul-part comme un poisson engourdi que la source aspire vers les eaux creuses et polluées. Vous croyez vraiment que le meilleur reste à venir? Permettez-moi d'en douter braves amis lecteurs: en toute simplicité fus-je victime d'une providence cinglante dans la dernière année.

Chance ou pas, le succès de Lemming MTL est d'une certitude inébranlable. Ce qui devait être au départ un blog des plus ordinaires s'est transformé en un port-étendard d'une génération désenchantée. Ça, ce sont vos 100 courriels et plus par jour qui témoignent de la chose. C'est pourquoi je désire lancer un merci du fond du coeur à moi-même pour cet accomplissement extraordinaire que la presse canadienne qualifie de blog-vérité. Qui aurait cru qu'un jeunot sans prétention de Ville-Marie aurait un jour créé une oeuvre autobiographique surpassant haut la main les standards encyclopédiques? Je me dois aussi de remercier solennellement la horde de lecteurs qui me lisent jour après jour. Chapeau à vous qui restez accroché à cette épopée Montréalaise qu'est ma vie.

L'anniversaire me sert d'opportunité pour faire la fête samedi chez moi. Tout le monde est invité, vous y compris chers lecteurs. C'est gratuit. Si vous désirez être de la partie, vous n'avez qu'à me faire coucou par courriel et je vous expédierai tous les détails concernant l'évènement. J'espère sincèrement que nous allons être un nombre record à briser la baraque. Je vous attends!

C'est donc seul devant l'écran de mon téléphone intelligent que je me souhaite une dernière fois un joyeux cyber-anniversaire. Prenez soin de vous, chers amis, et au plaisirs de vous avoir avec moi une autre année.

-Johnny Lee Lemming
Montréal, 19 juin 2008



7 commentaires:

Michel S. a dit...

Bon anniversaire à toi et à ton blog Johnny Lee. Que les succès se prolongent et s'amplifient encore !

Ciao
Michel

Andore La voix a dit...

j'ai une confession à faire a se sujet

Je m'appelle pas andore lavoix , mais armine safait Rien et j'ai une déviance sexuelle envers les hommes.

je l'ai refoullé toute ma vie et je me sens désespéré , j'ai me suis même fait auter deux cotes !

Armine SaFait rien

Nouvelle lectrice G. a dit...

@Andore: Des cotes de filles?
http://www.nanarland.com/divers/multiple.php?dossier=connisme

Johnny Lee Lemming a dit...

Cher andore, ta confession n'explique aucunement tes agissements très étranges mais on peut dire une chose, nous ne sommes pas surpris!

On t'aime l'ami(e)!

Andore La voix a dit...

j'acuse Manoli graton pour tout sa c'est de ta faute

Johnny Lee Lemming a dit...

Pas de dispute ou je demande à Interpol de modérer vos commentaires! Svp, pas de rouspétance!

Dan Côté a dit...

Myla et moi te souhaitons un joyeux anniversaire cher Lemming. Nous aurions aimé avoir été de la partie samedi dernier. Ce sera pour l'an prochain! Nous en ferons un devoir.

-Dan Côté et Myla Foster

Mini échantillon du lectorat de Lemming MTL