jeudi 21 juin 2007

Idée fixe

Je n'arrive pas à dormir. Une idée fixe alimente l'insomnie.

À deux pas de mon travail, on retrouve un vendeur de matériel d'entrepôt. Rien d'intéressant là-dedans dites-vous? J'étais de cet avis jusqu'à tout récemment. Depuis deux semaines, un forklift usagé identique à celui-ci repose en face du bâtiment. Je suis tombé en amour avec la machine Toyota dès le premier regard. Ça tombe bien car il est à vendre. Le proprio en demande 2800$. Je songe l'acheter.

Ce serait un achat inusité qui pourrait être très pratique. Je suis plus que tanné de prendre l'autobus pour me rendre au travail. Par manque de rentabilité, les compagnies de taxi ne desservent plus mon quartier. Je n'ai pas de permis pour conduire. Je suis incapable de tenir debout sur un scooteur. Bref, le forklift est l'ultime alternative au transport en commun. Mieux encore: je rêve d'en conduire un depuis l'âge de six ans.

J'ai les sous. Le problème est que j'ai besoin de mes économies pour plein d'affaires. Je veux remplacer mon ipod. Ma garde-robe est à refaire. J'ai besoin de la collection complète de CSI Miami en DVD. Sortir le soir coûte cher, très cher. Et ma carte de crédit est pleine (quoique le paiement peut encore attendre).

1 commentaire:

Toutdent a dit...

J'ai hâte de lire la suite!

Mini échantillon du lectorat de Lemming MTL